L’attaque de la rue de la roquette, marre de l’impunité de la LDJ !

Marre de l’impunité de la : Je ne me fais pas trop d’idée sur la durée de la publication de ce papier ni sur les commentaires en réponse à cet article, mais bon nous sommes en démocratie, un pays libre, du moins, un pays de liberté pour certains…. Dans ses « certains » je fais bien évidemment allusion aux groupes comme la «  » et le « BETAR », deux groupuscules « d’extrêmes droites » sionistes illégales en Israël et aux USA du fait de leurs méthodes d’actions, mais groupuscules bel et bien autorisés en France. Des mouvements soutenu par le gouvernement

Ces mouvements extrémistes avaient même le droit d’emprunter des locaux protégés par la police française (voir la ci-dessous), étrange dans un pays ou l’on se dit « athée » et/ou nos dirigeants disent lutter contre toutes les formes d’extrémismes….

Alors après il est vrai que dans un pays ou le premier ministre se dit « éternellement lié à Israël » ou du moins à sa vision d’Israël, c’est-à-dire un pays pratiquant l’apartheid sur toute une population, un pays qui n’a pas peur d’utiliser des avions et autres “porteurs de missiles” sur une population civile en représailles à de « simples » tirs de roquettes, dans un pays ou le même premier ministre laisse ces organisations narguées les CRS sans intervenir (voir la ci-dessous), je pense que si ces manifestants avaient porté un keffieh, la réaction n’aurait pas été la même..


Alors après comment voulez-vous que dans un pays ou le président de la République soutient ouvertement les crimes commis par le gouvernement Israëlien envers la population palestinienne, ou le premier ministre qui se dit ouvertement « attaché à Israël », ou tous les ans les hauts dirigeants se rendent au diner du CRIF qui à plus l’air d’être une sorte de soumission de l’élite de notre pays à une autre pseudo élite bien plus puissante, comment voulez vous que ceux que les « médias » aiment appeler « conspirationnistes » ou « antisémites » ne puissent pas trouver de soutient dans leurs thèses, voir même rendre leur propos légitime à la vue des faits exposés….

De Said Bourarach à la rue de la Roquette !

Comment ne pas revenir sur cette affaire, ou un vigile d’origine maghrébine est massacré par des radicaux de confession juive, des radicaux, dont certains, auraient été des membres de la LDJ, affaire qui a été très peu relayée par les médias et les politiques, sans oublier que le peu de fois ou celle-ci a été relayé, ce n’était que pour nous parler du volet judiciaire, alors que dans bien d’autres affaires les médias n’ont pas peur (et pas honte) de nous relayer la confession des agresseurs notamment s’ils sont d’origines musulmanes (c’est encore mieux s’ils viennent des quartiers, souvenez vous de l’affaire du RER D ou plus récemment la « tonte » d’Amina Sboui).

Et pour ne pas déroger à cette règle il n’y a qu’à voir le traitement de l’affaire de la rue de la roquette pour voir à quel point ce pays, ses instances et organes de presse protègent la LDJ et le BETAR, entre le reportage de TF1 qui fait passer les membres de la LDJ pour des « agents de sécurité », la préfecture de police qui veut interdire les manifestations pro-palestiniennes, les dires de nos politiques de droite comme de gauche et des « sois-distantes » associations antiraciste sur le « comportement violent » des manifestants pro-palestiniens et leur silence sur les membres de la LDJ, sans oublier les articles d’organes de presse qui ne mentionnent jamais (ou à demi mots) cet organisme nauséabond et raciste qu’est la LDJ et le fait qu’ils ont ouvertement appelé (sur twitter) leur membre et les manifestants propalestiniens à ce rendre face à la synagogue ou les échauffourées ont eu lieu, sans oublier le message explicite de BETAR France (toujours sur twitter) ou l’un des membres de cette association a pu s’expliquer avec un journaliste de TF1/LCI, ou est l’étique, le neutralisme et l’honnêteté dans tout ça ?

 

En tout cas si j’ai un conseil a donner à nos journalistes et nos « gouvernants » je pense qu’il est temps de faire preuve de bon sens et d’honnêteté, de ne pas avoir peur de défendre le peuple palestinien contre la politique mise en place par le gouvernement israélien et qu’il est grand temps d’interdire et de sanctionner la LDJ et le BETAR qui ne font que de mettre de l’huile sur le feu d’un conflit qui est mal compris par beaucoup de nos compatriotes, sans oublier que ces organisations sont un fléau pour la communauté juive qui au final récolte la haine semée par ces associations criminelles !

Un peu de rap en hommage à booba pour finir cet article…

Lire aussi

LDJgate, affaire d’État : Un policier aux miliciens de la LDJ, « Restez derrière les gars »

__________________________________________________________

Source : Le Nouvel Observateur / Par Mickaël M’couroupa, le 18.07.2014 Relayé par Meta TV

Laissez un commentaire

Commentaire sur “L’attaque de la rue de la roquette, marre de l’impunité de la LDJ !”