Jean-Luc Mélenchon : “le gouvernement va tomber”


Le co-fondateur Front de gauche était l’invité de Info ce mardi matin.

La venue de sur un plateau télé ou dans un studio de radio est toujours haut en couleur. Ce mardi matin sur France Info, la prestation de l’ancien candidat à la présidentielle 2012 n’a pas dérogé à la règle. L’homme a critiqué tout ce qu’il pouvait.

La crise en Bretagne ? 

“Je ne crois pas que la solution trouvée soit conforme à l’intérêt général. La solution serait de continuer à subventionner du poulet surgelé dont tout le monde sait qu’il est la ruine du Sud ? Ce n’est pas ça qu’il faut faire. M. Le Foll leur raconte des histoires. Le ministre se comporte comme un démagogue”.

“La solution, c’est la planification écologique (…). La bonne solution eut été de préparer à temps. Il aurait fallu préparer à temps la conversion de la production de volaille en Bretagne pour qu’elle devienne une relocalisation de la production, comme dans le sud-ouest, où cela marche très bien, où on produit un poulet bio, qui rencontre un public nombreux en ”.

Le fonctionnement de l’État ? 

“Pendant plus de 20 ans on n’a cessé de dénigrer l’État, l’action collective, on a fait la gloire du marché, jusqu’au jour où maintenant on constate qu’à force de déréglementer, la est en train de se vider de son sang, de son activité industrielle, et de ses emplois. (…) Nous avons besoin de l’État : que peut-il faire ? Planifier, donner les moyens dans chaque à ce que les ouvriers aient un droit de regarder sur l’avenir de l’. L’État peut être planificateur, stratège, c’est même son devoir”. 

La situation du gouvernement ? 

“Un gouvernement a pour lui la légalité et la légitimité de l’élection. Mais il a aussi la légitimité de construire un rapport avec le pays. Quel rapport Hollande a-t-il construit avec le pays ? Une tromperie car il a dit qu’il allait combattre la finance et changer la vie des gens, et les seuls changements que les gens voient depuis un an, c’est qu’il ne cesse de cajoler le patronat. (…) Ce gouvernement n’a plus aucune autorité dans ce pays et par conséquent c’est le devoir de la majorité parlementaire de gauche de lui dire maintenant ça suffit, on change de ligne , et au lieu de faire la des patrons on va faire celle du peuple français. Ce gouvernement va tomber”. 

__________________________________________________________

Source(s):   / dailymotion / atlantico, le 05.11.2013 / Relayé par Meta TV )

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire