Jacob Cohen sur le “Déni israélien”, les nouveaux historiens et Israël, entrevue exclusive sur Meta TV


interviewé en marge de sa venue sur la Libre Antenne revient sur les nouveaux historiens israéliens comme ou qui donnent une toute autre version de l’histoire de l’état hébreu.

Ces nouveaux éléments basés sur l’ouverture de documents déclassifiés du ont été retirés des manuels scolaires après l’arrivée d’.

Conférence de l’écrivain donnée à Luxembourg le 27 mars 2014 sur le thème :
« La , un siècle de mystification. »

Jacob Cohen, dénonce dans son livre : « LE PRINTEMPS DES SAYANIM » la diaspora juif à travers le monde. Qui travail à titre gracieux pour le service secret israélien « Le  ».

Les agents du Mossad, joue sur la fibre patriotique des juifs de la diaspora(sayanim), pour avoir les informations qu’ils désirent en fonction du poste occupé par le bénévole. Il va sans dire, que le « sayanim » sollicité, rendras service gracieusement, pensant contribuer à la paix d’Israël.

Ce qui revient à dire que tout juif vivant en dehors d’Israël est un espion potentiel.

Dans les ci dessous, J. Cohen, nous explique le rôle de cette cinquième colonne.

Publié par  :  KAM

=====================================================

1/2

2/2

SOURCE : http://jacobdemeknes.blogspot.com/2013/06/jacob-cohen-lyon-les-sayanim-une-5e.html

__________________________________________________________

Source(s) :  https://blideodz.wordpress.com/2013/07/16/jacob-cohen-a-lyon-les-sayanim-une-5e-colonne-au-service-disrael/

D'autres articles

Laissez un commentaire