Iatseniouk aurait échangé les reliques ukrainiennes contre un crédit du FMI


Le premier-ministre Arseni Iatseniouk, nommé par la Verkhovna Rada (parlement d') en février dernier, aurait pu sortir en cachette le patrimoine historique d’, et notamment le célèbre or des Scythes, les populations, qui sont à l’origine de la formation de la principauté de Kiev au 9e siècle.

Selon le directeur du Centre Lev Goumilev, spécialisé dans les études eurasiatiques Pavel Zarifoulline Iatseniouk aurait pu utiliser les reliques à titre de gage pour obtenir le crédit d’un milliard de dollars auprès du .

Dans un entretien accordé à Vesti.ru, Zarifoulline, faisant référence à une source au Service de sécurité d’ (SBU), explique que le bagage de Iatseniouk, enregistré il y a quelques jours à l’aéroport de Borispol, lors de sa visite aux États-Unis, était considéré comme trop lourd et trop volumineux par les douaniers. « Il contenait des réserves d’or qui font partie du patrimoine d’, notamment l’or des Scythes d’une valeur de 20 milliards de dollars ».

Le directeur du Centre Lev Goumilev met en garde contre ce genre de pratiques, expliquant que ces pratiques peuvent se répandre en Ukraine aujourd’hui, car la mise en gage des reliques historiques est une source d’argent facile. Cependant, le procédé de rapatriement de ces reliques est beaucoup plus compliqué.

__________________________________________________________

Source(s) : La Voix de la Russie, le 16.03.2014

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire