«Hé, mais vous fumez Monsieur !» : la défense de Sarkozy ravit les réseaux


Venu sur le plateau de TF1 donner sa version des faits dans l’affaire Kadhafi, dans laquelle il a été mis en examen, l’ancien chef d’État a laissé échapper quelques mots qui sont immédiatement devenus très populaires.

Invité du 20h de TF1 le 22 mars, s’est efforcé de convaincre l’opinion de son innocence dans l’affaire qui le mêle à l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi. A dessein ou pas, il est une phrase qui va probablement éclipser le reste de son intervention aux yeux de beaucoup. 

«Si jamais on m’avait dit qu’un jour j’aurais des ennuis à cause de Kadhafi, j’aurais dit : “Mais vous fumez monsieur!”». Une punchline qui a fait mouche sur les réseaux sociaux, et qui a instantanément été détournée de milles et une façons.

était venu sur le plateau de TF1 pour s’expliquer sur l’enquête dont il est l’objet sur les soupçons de financement libyen de sa campagne électorale de 2007.

Après 24 heures de garde à vue, l’ancien chef d’État, qui avait demandé à être placé sous le statut de témoin assisté, a été mis en examen au soir du 21 mars pour passive, financement illégal de campagne électorale et recel de détournement de fonds publics libyens. L’ancien chef de l’État dément toutefois toutes les accusations dont il fait l’objet.

Au lendemain de sa mise en examen dans l’affaire du financement libyen présumé de sa campagne présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy est venu livrer sa version des faits jeudi soir au 20H de TF1.
 
L’affaire Sarkozy / Kadhafi relancée
 
 
Sources : RT / LCI

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire