Grasse: L’ancienne sous-préfète en garde à vue


Pour et trafic d’influence…

La sous-préfète a-t-elle aidé son mari de façon frauduleuse? Dominique-Claire Mallemanche, ancienne sous-préfète de Grasse (Alpes-Maritimes), et son mari ont été placés en garde à vue mardi matin à Nice pour «» et «trafic d’influence».

Le couple, ainsi que d’autres personnes dont le nombre exact n’a pu être précisé, a été placé en garde à vue pour « active et passive», a précisé à l’AFP le procureur de la République de Nice Éric Bedos. Ces personnes sont actuellement entendues par la brigade financière de la police judiciaire de Nice, dans le cadre d’une enquête préliminaire.

Les déboires financiers de son mari ?

Le procureur n’a cependant donné aucun détail sur les faits reprochés, se bornant à indiquer qu’il s’agissait d’une «affaire niçoise». Selon le site du quotidien Nice Matin, les faits reprochés dateraient de l’époque où Dominique-Claire Mallemanche était en poste à Grasse et «seraient en partie liés aux déboires financiers de son mari, chef d’».

Mme Mallemanche, une énarque de 56 ans, a occupé le poste de sous-préfète à Grasse entre mars 2011 et février 2013, avant d’être nommée préfète de la Creuse. A peine quelques mois plus tard, le 28 août, elle avait été placée hors cadre (sans affectation géographique) par le conseil des ministres. «Dans l’attente d’une mission qui me sera confiée prochainement», avait-elle alors déclaré au quotidien La Montagne.

____________________________________________________________

Source(s): 20minutes le 08.10.2013

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire