Le gouverneur de la banque centrale de Lettonie interpellé


Le gouverneur de la Banque centrale de Lettonie, Ilmars Rimsevices, a été arrêté samedi par le Bureau national anti- (KNAB), a annoncé dimanche le gouvernement letton sans en donner les raisons.

La ministre des Finances, Dana Reizniece-Ozola (Verts/Agriculteurs), a estimé lors d’une de presse tenue dimanche après-midi que le gouverneur devrait, selon elle, « démissionner pour la durée de l’enquête menée par la KNAB ». Après un interrogatoire qui a duré sept heures, mené dans les bureaux du KNAB à Riga, Ilmars Rimsevices a été conduit durant la nuit dans un autre endroit en présence de son avocat, Me Saulvedis Varpins, et de fonctionnaires du KNAB, a constaté un journaliste de l’agence de presse balte BNS présent sur les lieux.

Le Bureau national anti- n’a pas voulu commenter l’arrestation du gouverneur. « Le KNAB va faire un commentaire dès que possible », a déclaré sa porte-parole, Laura Dusa, citée par BNS. L’arrestation a d’abord été confirmée par le Premier ministre, Maris Kucinskis, qui a annoncé que Ilmars Rimsevices s’est vu signifier par la KNAB « le statut de personne mise en arrestation ». « Pour l’instant, ni moi (en tant que Premier ministre) ni aucun autre responsable n’avons de raisons d’interférer dans le travail du KNAB. Le bureau (de la KNAB) travaille de manière professionnelle », a déclaré le chef du gouvernement à BNS. « Quand le KNAB jugera possible de donner des informations supplémentaires au public, il va le faire », a-t-il ajouté en soulignant que le gouvernement avait pleine confiance dans son travail et qu’il était prêt à le soutenir « autant que nécessaire ».

Membre de la zone euro

Ilmars Rimsevices a été nommé gouverneur de la Banque centrale de Lettonie en 2001. La Lettonie étant membre de la zone euro, Ilmars Rimsevices est également membre du Conseil des gouverneurs, principal organe de la BCE. Selon Maris Kucinskis, il n’y a pour l’instant « aucun signe de danger pour le système financier letton ».

Le gouvernement doit tenir lundi une réunion d’urgence, a indiqué le chef du gouvernement. Selon les , le Bureau anti- a effectué également des perquisitions à la résidence et au bureau du gouverneur. La télévision publique LTV a rapporté, citant des sources anonymes, que l’homme d’affaire Maris Martinsons, spécialisé dans la construction et des crédits rapides, a également été interpellé par la KNAB dans une affaire qui pourrait être en lien avec celle du gouverneur.

Les lettons rappellent également que Washington a récemment sanctionné la banque ABLV l’accusant de blanchiment d’argent et d’implication dans des programmes illégaux de développement d’armes en Corée du Nord. Le FinCEN (Financial Crimes Enforcement Network), organisme du Trésor américain chargé de lutter contre la délinquance financière, a ainsi bloqué les comptes de cette troisième banque en Lettonie et l’accès à son système financier.

De son côté, le président, Raimonds Vejonis, a indiqué sur son compte qu’il allait réunir le Conseil national de sécurité pour discuter de la « situation dans le secteur bancaire », sans en préciser la date.

 

Sources : Le QuotidienLa Tribune

D'autres articles

Laissez un commentaire