Gaza : Selon le CRIF, parler de « massacre » à Gaza est disproportionné

Parler de «  massacre  » et de «  carnage » pour ainsi évoquer la situation actuelle en serait « disproportionné ».
Tels sont les paroles du président du Conseil représentatif des institutions juives de France () Roger Cukierman,dans un billet sur son site daté du mercredi 6 août.

Le président du  a donc vivement tenu à faire savoir dans un courrier adressé le 5 août à François Hollande, que «  le caractère disproportionné de ces termes a suscité de l’incompréhension et une vive émotion chez les Juifs français  » puisqu’ils «  ne tiennent pas compte des exactions commises par le sur la population palestinienne de , utilisée comme bouclier humain dans des écoles et des hôpitaux ou sont stockés armes et missiles  ».
Il ajoute : «  Ils ne tiennent pas compte des enlèvements et des assassinats de civils israéliens, ni des tunnels creusés pour tuer, ni des milliers de missiles lancés sur la population israélienne depuis 10 ans par les terroristes du   ».

Ce que le président du CRIF a oublié d’évoquer, ce sont les 1900 morts palestiniens ainsi que les quelque 9500 blessés, sans oublier les 49000 Gazaouis déplacés : alors oui, il s’agit bel et bien d’un massacre !

Lire aussi

La pancarte islamophobe à la manifestation du CRIF pour Israël

Un responsable israélien veut des camps de concentration à Gaza

Il dévoile la vérité sur l’armée israélienne : Une organisation terroriste !

Qui est l’ennemi ? par Thierry Meyssan

Israhell ou la stratégie de l’infanticide de masse

__________________________________________________________

Source(s) : Saphirnews / ​Halalbook, le 07.08.2014

Laissez un commentaire