Fusillades à Paris : appel à témoins pour retrouver le tireur

Le procureur de la République à Paris a donné une conférence de presse, ce lundi après-midi, au cours de laquelle il a livré les derniers éléments connus dans l’enquête sur les fusillades survenues à BFMTV et Libération. La piste d’un tireur unique est désormais privilégiée et un appel à témoins a été lancé.

La piste d’un auteur unique est maintenant privilégiée dans l’enquête sur les fusillades survenues à Paris vendredi et ce lundi, a indiqué le procureur de la République de Paris, lors d’une conférence de presse, ce lundi après-midi, rappelant que l’enquête n’en est encore qu’au “début”. “On est au tout début des investigations. En l’état actuel des choses, il est prématuré de confirmer telle ou telle piste”, a ainsi indiqué François Molins, procureur de la République à Paris.

“Similitudes dans le modus operandi”

Rappelant qu'”un individu de type européen, âgé de 40 ans environ” avait pénétré dans les locaux de BFMTV, vendredi matin, au 12 rue d’Oradour-sur-Glane, dans le 15e arrondissement de Paris, le procureur a évoqué “des similitudes dans le modus operandi” entre cette affaire et la fusillade de ce lundi matin, au siège de Libération, ainsi qu’au pied de la tour de la à La Défense, et la prise d’otage d’un automobiliste. 

“Compte tenu des similitudes entre ces quatre affaires dans le modus operandi, dans le signalement et la tenue vestimentaire de l’auteur des faits, dans les munitions recueillies aussi, la piste d’un auteur unique est privilégiée”, a déclaré François Molins, précisant que les munitions retrouvées sont des calibre 12 de deux types, un modèle très courant.

Appel à témoins

Les enquêteurs ont décidé de rendre publiques les images de vidéosurveillance de l’homme soupçonné d’avoir sorti une arme vendredi à BFMTV (voir  en bas de l’article) et d’avoir grièvement blessé un assistant photographe à Libération lundi, a par ailleurs annoncé le procureur. Ces images ont été prises par les caméras de surveillance de BFMTV et par celles de la ville de Paris, à proximité des locaux de Libération, dans le 3e arrondissement de la capitale.      

Après l’étude de ces images, les enquêteurs de la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne recherchent “un homme de type européen âgé de 35 à 45 ans, d’une taille d’1m70 à 1m80 aux cheveux poivre et sel avec, s’il en est toujours porteur, une barbe de deux ou trois jours”, susceptible d’avoir porté une “veste trois-quarts kaki”, portée lors de la fusillade à Libération, “un pull vert et une doudoune portée sans manches”, pour les faits précédents, à BFMTV, ainsi que des basket vertes à semelles blanches. “Cet individu, sur les images en notre possession, est porteur de casquette, lunettes, et d’un ou de sacs qu’il porte en bandoulière”, a ajouté le procureur.

Un numéro vert (0800 00 27 08) et une adresse mail (pppj-appelatemoins@interieur.gouv.fr) ont été ouverts.

________________________________________________

Sources: BFM TV (par Adrienne Sigel) / AFP / Relayé par

Laissez un commentaire