Fuite d’un document confidentiel : La marionette US Porochenko suit un plan macabre de la Rand Corporation


Par RTFawkes News

Un document divulgué à divers médias, y compris à RT révèle que Kiev envisage un plan d'action secret développé par la société militariste des États-Unis (RAND) – si elle n'arrive pas à un accord avec les auto-défenses du pays.

Selon le document divulgué, si le processus de négociation avec les autodéfenses du Sud-Est échoue, la seule solution possible serait «la neutralisation rapide des séparatistes sans lésiner sur les coûts et sans tenir compte de l'opinion publique." 

Les coûts politiques et matérielles possibles seraient compensés par les résultats de l'opération suivants:

– Élimination des militants pro-russes et désorganisation des mouvements politiques de l'électorat pro-russe.

 
 – Destruction d'une partie considérable de l'industrie du charbon (ou possibilité d'une fermeture rapide), dont les subventions représentent un lourd fardeau pour le budget de l'.
 
 – Liquidation et / ou fermeture des entités industrielles du Donbass, ce qui réduirait considérablement la de gaz et donc réduirait la dépendance vis à vis de la .
 
 – Les positions économiques et politiques du groupe de Rinat Akhmetov seraient sérieusement affaiblies.
 
 – Les difficultés économiques et sociales pourraient être expliquées à la population en fonction des coûts des opérations, qui auraient été inévitables en raison de l'incapacité des «terroristes» d'arriver à un compromis. 
 
 
Étapes possibles de l'opération militaire:

Première étape:

La première  étape consiste à isoler totalement la région. Après les avertissements des autorités ukrainiennes, les régions locales de Lugansk et Donetsk ont eu le temps de quitter la zone de combat, de sorte que ceux qui restent "sont en quelque sorte impliqués dans les émeutes ou les soutiennent." Il est également prévu d'introduire dans ces régions la loi martiale, de suspendre les pouvoirs des autorités locales et la Constitution et mettre en œuvre le contrôle direct du président. Selon le plan, la zone serait entouré par les troupes, en particulier dans les zones frontalières avec la empêchant ainsi toute entrée et sortie d'un quelconque chargement. Dans ce territoire, les signaux de radiodiffusion, et le téléphone seraient supprimés, et un couvre-feu serait introduit de 20,00 à 06,00, tandis que que des règles spéciales de séjour dans la région pour des médias étrangers seraient approuvés. 

Deuxième étape:

 
La deuxième étape consiste à faire le «ménage». Peu à peu, l'étau devra se resserrer sur les troupes. L'offensive terrestre sera précédé par des bombardements aériens contre les objectifs stratégiques des unités ennemies et les concentrations de troupes. Dans le même temps, pour réduire la perte de membres de l'armée, l'utilisation d'armes non conventionnelles n'est pas à exclure. Les localités seront libérés une par une. Les premiers à entrer dans la ville seront les véhicules blindés pour détruire les points de résistances restants. Contre toute personne avec des armes à la main, il faudra ouvrir le feu. Entre ensuite les unités d'infanteries pour évacuer vers les camps de détention la population adulte de sexe masculin. Toute tentative de résistance se soldera par le peloton d’exécution. Les Enfants de moins de 13 et les plus de 60 ans devraient être transférés aux points de collecte spéciaux dans les régions éloignées des zones d'opérations. 
 
Les camps de détention se feront en dehors des zones "nettoyées", dans des endroits avec des unités disposant d'une idéologie plus stable. Les personnes présentant des signes de participation dans les affrontements (contusions et écorchures de balles et éclats d'obus, avec des traces d'huile de pistolet sur ​​la peau et les vêtements) seront confrontés à des procès pour séparatisme et terrorisme. Les autres, après le passage de la quarantaine (2 mois), rentreront à leur résidence permanente avec un plus grand contrôle des services spéciaux. 

Troisième étape:

 
Comprend le rétablissement de la vie normale dans la région. Il est nécessaire que les experts militaires rétablissent le fonctionnement normal de l'eau, du chauffage, de l'électricité et des communications. Afin d'éviter d'éventuelles provocations par la et se préparer au retour ordonné des réfugiés, il faudrait commencer immédiatement à renforcer et à équiper les points de passages frontaliers. Quiconque ayant fui les zones d'opérations sera autorisé à retourner à son lieu de résidence. Pendant ce temps, les hommes entre 18 et 60 ans devront passer par les camps d'internement pour faire un test et voir s'ils sont fidèles aux séparatistesLes propriétés des résidents condamnés dans les régions de Donetsk et Lugansk seront confisqués par l'État et transférées ultérieurement aux soldats distingués dans l'opération antiterroriste
 
Il faudra prêté particulièrement attention à la sécurité de l'information. En ce sens, il faudra exclure le travail des médias étrangers dans l'opération antiterroriste. Au lieu de cela, des efforts devront être faits pour diffuser des informations sur les efforts héroïques des forces de l'armées de l', de la Garde nationale et d'autres groupes armés dans leurs efforts pour sauver des civils des des terroristes et des bandits de l' orientale.
 
 Remarque : A condition qui se termine la phase active de l'opération au plus tard le 1er Septembre 2014, il est raisonnable de ne pas supprimer la loi martiale avant le 1er Janvier 2015. 

Ndt: Toute ressemblance avec un scénario appliqué aux États-Unis serait tout à fait…vraie. J'essayerais de publier la semaine prochaine ce que mijote Obama dans ses ordres exécutifs, ce n'est pas jolie jolie non plus…

__________________________________________________________

Source(s) : RT, le 04.07.2014 / Traduction: Fawkes News / Relayé par Meta TV

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire