Fausses images au Venezuela


Alors que l’opposition vénézuélienne —qui a perdu de peu l’élection présidentielle d’avril 2013, puis qui a perdu très largement les élections municipales de décembre 2013— appelle à « renverser le régime », ses médias se livrent à de nombreuses manipulations médiatiques.

Une à Sao Paulo (Brésil) devient une à Caracas ().

JPEG - 46.9 ko

Une image aérienne d’un pèlerinage religieux se transforme en une massive de l’opposition qui n’a pourtant jamais eu lieu.

JPEG - 88.2 ko

Les étudiants chiliens sont utilisés par l’extrême droite vénézuélienne.

JPEG - 61.2 ko

Un cas de torture dans l’Union européenne () devient un argument pour la droite vénézuélienne.

JPEG - 40.3 ko

Les policiers égyptiens répriment des citoyens vénézuéliens.

JPEG - 67.2 ko

Des jihadistes à Alep () deviennent des opposants vénézuéliens à Maracay.

JPEG - 66.7 ko

Même le pauvre Loukanikos, icône animale de la révolte grecque, n’est pas épargné.

JPEG - 53.5 ko

__________________________________________________________

Source(s) : RÉSEAU VOLTAIRE, le 21.02.2014

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire