Émeutes à Ferguson : Un coup monté ?

Ferguson : Fox News indique qu’au départ les policiers ont laissé faire les pillages. Des responsables de magasins témoignent de la passivité totale des forces de l’ordre qui passaient à côté des magasins qui se faisaient piller sans rien faire. Ils indiquent avoir défendu leur magasin eux même avec leurs armes. 

Les policiers étaient stationnés à l’écart des troubles d’après le témoignage d’un gérant. Des ordres ont été visiblement donnés de ne pas intervenir. Qui a donné ces ordres et dans quel but si ce n’est de mettre en place un terrain insurrectionnel légitimant les mesures ultérieures ?

– Plusieurs médias de masse ont non seulement donné le nom de l’agent de police ayant tué le jeune homme á Ferguson mais ont communiqué sa photo, son adresse (retirée depuis) et une vidéo de sa maison: rien de mieux pour organiser un lynchage et augmenter la tension dans la ville. Le policier ne rentre d’ailleurs plus chez lui car il a reçu des menaces de mort. Pourquoi les médias participent ainsi à faire monter la pression d’une manière totalement irresponsable?

– Un internaute déclare sur Tweeter qu’une personne incitait les autres à envoyer des fumigènes sur la police et qu’à aucun moment cet individu n’a été inquiété ou visé par les tirs des policiers. Des personnes ayant vu son visage auraient indiqué qu’il s’agirait d’un employé de l’hôtel de ville. Ce rapport est peut être le moins sûr vu qu’il provient simplement de déclarations des réseaux sociaux mais il peut être relié avec le point suivant: Y aurait-il des agents provocateurs payés pour mener les gens á l’insurrection. Nous savons que si l’inaction est communicative, l’inverse est vrai également.

– Cela fait près d’une semaine que deux marshalls du département de la (Community Relations Service) se trouvent à Ferguson pour entraîner les manifestants d’après le DailyCaller. Dans une interview accordée à WND, le président de Judicial Watch déclare “on ne peut pas avoir confiance dans le département de la d’Éric Holder dès qu’il s’agit de problèmes raciaux.”” Ce département bat des records en terme de rhétorique raciale inflammatoire, extrême dans idéologie et cynique dans sa politique“. L’intervention de ces officiels n’a au mieux servi à rien, au pire elle a envenimé les choses.

– Des photos de l’ancien leader du nouveau mouvement des Black Panthers (jusqu’à il y a quelques mois) avec la police ont été prises sur place. Des chants prônant la mort du policier ont également été scandés par ce mouvement radical et historiquement violent, pourtant visiblement toléré par la police. A noter que des activistes Blacks Panthers se sont déjà avérés être des informateurs du FB et que d’après une source au sein du DHS du journaliste Dave Hodges, il y aurait en soin sein des agents provocateurs.D’autres groupes radicaux cette fois communistes comme le Revolution Club Chicago sont également venus jouer les provocateurs et lancer des cocktails molotov sur la police. Ce sont toutes des organisations externes à Ferguson qui sont venues pour en découdre et perturber les manifestations pacifistes.

– Cette information est également á la limite du surnaturelle. La présentatrice du JT demande à l’avocat du gérant du magasin (qui d’après la vidéo n’aurait jamais parlé à son client…très louche) indique que le gérant n’a jamais appelé les secours pas plus qu’il ne reconnaît la personne sur la vidéo. Alors que l’avocat poursuit dans une description improbable des faits, la vidéo s’arrête soudainement à cause d’un problème technique et la présentatrice indique alors que le a été perdu. Ce qui est intéressant est que cet avocat s’avère également être un acteur et producteur de films dont un s’intitulant Close but no cigar. Curieusement, Mike Brown, la victime, est accusé par la police d’avoir volé des cigares…allez comprendre.
 

Lire aussi

États-Unis : Émeutes après l’assassinat d’un jeune noir, Mike Brown

 __________________________________________________________

Source : Fawkes News, le 20.08.2014

Laissez un commentaire