Diesel : Les verts proposent une taxe de 500 euros


Le groupe écologiste au Sénat vient de déposer une proposition de loi pour sortir du diesel en ralentissant jusqu'à l'arrêt complet l'utilisation de véhicules fonctionnant au gazole, avec à la clé une taxe pour les nouveaux propriétaires.

Carburant chouchou des français, le diesel représente plus des 2/3 des ventes dans l'Hexagone. Il est régulièrement montré du doigt pour les impacts sanitaires, notamment en raison des particules qu'un moteur dégage. Désormais les écologistes veulent mettre un coup d'arrêt à la vente des véhicules gazole. Cette proposition de loi institue une taxe additionnelle de 500 euros, réévaluée chaque année, sur les certificats d'immatriculation des véhicules neufs diesels. 

Prime à la casse pour les vieux diesels

Un paradoxe, puisque ce sont les véhicules les plus anciens, en circulation qui polluent le plus. Les moteurs actuels, équipés de filtres à particules, répondent à des normes de plus en plus sévères et qui vont encore se durcir en septembre prochain. Toutefois, la sénatrice écologiste Aline Archimbaud à l'origine de ce projet, se défend : "Nous ne voulons pas piéger les automobilistes déjà propriétaires d'un véhicule diesel, mais plutôt décourager de nouveaux acquéreurs, en supprimant progressivement son avantage concurrentiel". Ainsi, le dispositif envisagé prévoit que "ces 500 euros alimentent un fond public, pour aider les actuels propriétaires à changer de voiture, et ainsi créer une nouvelle prime à la casse" selon la sénatrice. 

Emplois préservés selon les Verts 

Par ailleurs, l’État doit garantir les 10.000 emplois de la filière diesel "durant tout le temps nécessaire à la reconversion de cette filière", souligne Aline Archimbaud. 

__________________________________________________________

Source(s) : RTL / Par Christophe Bourroux, le 07.05.2014Relayé par Meta TV

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire