Corée du Nord : Washington déploie des bombardiers furtifs


Grâce aux voyants PSI, Washington sait qu'un conflit dans la péninsule coréenne dégénérerait en armageddon nucléaire et cherche à l'éviter à tout prix. Paradoxalement, c'est justement cela qui pousse Pyongyang a provoquer les américains. Jusqu'où cela ira t-il ? L'histoire est elle écrite par avance ? On le saura très bientôt.

Deux bombardiers B-2 Spirit partis de la base aérienne Whiteman, au Missouri, ont volé jusqu’en Corée du Sud pour larguer des munitions factices sur des cibles en territoire sud-coréen. Pour le commandement américain, ce vol « démontre la capacité des Etats-Unis à réaliser sans délai et sans restriction des frappes de précision à longue distance ». Une réponse franche à la récente menace nord-coréenne de bombarder le territoire américain ou ses îles de Guam et de Hawaï alors que des B-52 survolaient la péninsule il y a quelques jours.

Chaque année, des exercices conjoints entre l’US Army et les troupes Sud-Coréennes sont organisés, c’est ce que dénonce avec virulence Pyongyang. Depuis le 12 février dernier et le nouvel essai nucléaire Nord-Coréen, les tensions se sont considérablement accrue entre les différentes parties. Le régime nord-coréen dénonce les provocations américaines et sud-coréennes et se dit prêt à y répondre au risque de déclencher « une thermonucléaire » dans le Pacifique. Les Etats-Unis minimisent la capacité opérationnelle de Pyongyang à déclencher une telle et le secrétaire américain à la défense, Chuck Hagel, a réaffirmé « l’engagement inébranlable des Etats-Unis dans la défense de la Corée du Sud ».

de la rhétorique ?

Pour de nombreux experts, ces menaces récurrentes sont le symbole d’une fuite en avant du régime des Kim. Comme la plupart des Etats dictatoriaux, la peur et la haine de l’étranger permettent d’unir le peuple Nord-Coréen, qui vit en autarcie quasi-complète. Le jeune âge de l’oblige à asseoir son autorité sur l’armée, qui est à la base de la structure étatique Nord-Coréens. Pour cela, il ravive les clivages traditionnels, c’est-à-dire les rivalités avec le gouvernement conservateur Sud-Coréen et la présence militaire américaine dans l’archipel.

Pour Cho Han-bum, analyste à l’Institut coréen pour l’unification nationale, les Nord-Coréens « placent toujours plus haut la barre de la rhétorique mais la communauté internationale ne réagit pas comme ils l’espéraient ». Kim espère revenir à la table des négociations sans faire le premier pas et surtout avec ses propres modalités. L’embargo américain pèse énormément sur l’économie Nord-Coréenne.

_____________________________________________________
Source(s): AFP / lepoint.fr / Meta TV)
http://www.lepoint.fr/monde/coree-du-nord-washington-deploie-ses-redoutables-bombardiers-b-2-28-03-2013-1647064_24.php
Image : http://1.bp.blogspot.com/-P8ZwyKU55BM/UVRbEKl87zI/AAAAAAAAP9E/aDN8QX96cBo/s640/B-2_Spirit_and_two_B-117A_Nighthawks_fly_in_formation.jpg

D'autres articles Meta TV


DOC MetaTV

A propos de DOC MetaTV

Meta TV "Fédération libre des médias alternatifs et indépendants". C'était le slogan à la fondation de Meta TV, avec beaucoup d'autres médias alternatifs du web. L'idée d'une fédération ne devait pas être la bonne méthode, mais une synergie serait sûrement une excellente chose. DOC

Laissez un commentaire