Contrat d’armement entre l’Algérie et l’Allemagne : Feu vert du gouvernement allemand

Le gouvernement allemand vient de donner son feu vert pour le contrat d’armement signé entre l’ et l’Algérie, il y a quelques mois.

La décision exceptionnelle du gouvernement germanique de valider les contrats d’armement au profit des pays en dehors de la zone concerne aussi le , Les Émirats Arabes Unis, l’, la Jordanie,  le Sultanat d’Oman et le Koweït.

L’Algérie s’est engagée à ne pas vendre à un État tiers les 120 chars/an qui sortiront de sa future usine, et ce conformément aux termes du contrat signé entre les deux pays  car l’ ne vend pas du matériel de guerre à des pays tiers.

Selon les médias allemands, qui révèlent l’information ce vendredi, le contrat d’armement liant l’industrie allemande de l’armement à l’armée algérienne portera dans un premier temps sur la fabrication de chars de type Fuchs 2 pour un montant de 2,7 milliards de dollars.

Toujours selon la même source, c’est le groupe allemand de défense Rheinmetall, ainsi que son compatriote Ferrostaal qui produiront pour l’armée algérienne 980 blindés en plus de la réalisation d’une usine en Algérie.

Il est à rappeler qu’un accord économique global signé entre l’Algérie et l’Allemagne serait d’un montant de 10 milliards d’euros pour la réalisation de plusieurs projets dont la  livraison de deux frégates par Thyssen Krupp et de véhicules industriels par Daimler.

Lire aussi :

Algérie : Plus de 13 milliards de dollars pour la Défense nationale en 2015

 

__________________________________________________________

Source : Algérie1 / Par Mourad Arbani, le 03.10.2014

Laissez un commentaire