Patrick Balkany

Condamné à quatre ans ferme, Patrick Balkany part directement en prison

  • Le tribunal correctionnel de Paris a condamné Patrick Balkany à quatre ans de prison ferme.
  • Elle a décerné un mandat de dépôt, l’envoyant immédiatement en prison.
  • Son épouse Isabelle, très émue, a écopé, de son côté, de trois ans de prison ferme.

Lors du procès, ils avaient fini par admettre qu’ils étaient plus « cigales » que « fourmis ». Patrick et Isabelle Balkany ont été condamnés, ce vendredi, par le tribunal correctionnel de Paris pour « fraude fiscale ». Patrick Balkany écope dequatre ans de prison avec mandat de dépôt. Son épouse et première adjointe à la mairie (LR) de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) de trois ans.

#Balkany : Patrick Balkany : 4 ANS DE PRISON AVEC MANDAT DE DEPOT
Il baisse les yeux.
« Une peine nécessaire », selon le tribunal.— Vincent Vantighem (@vvantighem) September 13, 2019

Lors de l’audience, le parquet national financier avait requis une peine de dix ans d’inéligibilité et surtout de quatre ans de prison ferme avec incarcération immédiate à l’encontre de Patrick Balkany. Egalement jugé en juin pour « blanchiment » et « fraude fiscale », le baron des Hauts-de-Seine doit être fixé, sur ce volet, le 18 octobre.

Source : 20 Minutes

Moment fatidique pour les Balkany. Le tribunal a estimé que les élus ont sciemment minoré la valeur de leurs biens immobiliers : la villa Pamplemousse, le riad de Marrakech et le moulin de Giverny. « L’écart (entre les déclarations des Balkany et la réalité) ne peut s’expliquer que par la volonté résolue des époux Balkany de dissimuler à l’administration fiscale l’étendue réelle de leur patrimoine. » La somme due par les époux Balkany au fisc serait en réalité de 11 millions d’euros.

#Balkany : « L’écart (entre les déclarations des Balkany et la réalité) ne peut s’expliquer que par la volonté résolue des époux Balkany de dissimuler à l’administration fiscale l’étendue réelle de leur patrimoine »

— Vincent Vantighem (@vvantighem) September 13, 2019

Le parquet avait demandé l’incarcération immédiate du maire de Levallois, qui avait affiché tout au long du procès une grande confiance. L’accusation avait demandé contre lui 4 ans de prison ferme assortis d’une incarcération immédiate. Contre son épouse, 4 ans, dont 2 ferme, une peine aménageable. Et contre tous deux, dix ans d’inéligibilité, le maximum.

Les époux Balkany étaient accusés de ne pas avoir payé d’impôt sur la fortune entre 2010 et 2015, malgré des actifs estimés à 16 millions d’euros annuels minimum. Mais également d’avoir déclaré des revenus amplement sous-évalués entre 2009 et 2014. L’accusation portait sur 4 millions d’euros de sommes dues. Une somme que la défense a contestée, ne reconnaissant que des « fautes ». Un autre procès contre les Balkany est encore en cours pour délits de blanchiment et de . Mais dans ce deuxième volet, la décision du tribunal devrait être rendue le 18 octobre.

Source : Le Point

Laissez un commentaire