Choc : Shayma, le nouveau né miraculé de Gaza, décède finalement faute d’électricité

Shayma al-Cheikh Qanane avait survécu au décès de sa mère, morte il y a peu dans les bombardements de sa maison.Malheureusement, la miraculée Gazaoui qui souffrait de problèmes respiratoires, n’aura survécu que quelques jours.

Selon Abdelkarim al-Bawab, médecin et responsable de la maternité à l’hôpital Nasser de Khan Younes, la mort de Shayma serait dû aux coupures d’électricité fréquentes : «  Les coupures d’électricité permanentes ont joué un rôle : les tubes utilisés pour insuffler de l’oxygène ne fonctionnaient pas correctement  » ; l’enfant « souffrait d’une insuffisance respiratoire, consécutive à l’arrêt cardiaque de sa mère avant qu’elle ne naisse. Cette insuffisance a provoqué l’étouffement soudain du bébé  », ajoute t-il.

Depuis le récent bombardement de la centrale électrique par l’armée israélienne qui fournissait le tiers des besoins de l’enclave palestinienne, les Gazaouis ne comptent plus que sur le générateur de leur immeuble. Les Palestiniens, qui n’avaient que quelques heures d’électricité par jour, se retrouvent dorénavant avec à peine deux heures.

Shayma a ainsi rejoint les quelque 250 enfants tués par l’offensive israélienne (1450 Gazaouis au total).

Que Dieu ait son âme!

__________________________________________________________

Source : Halalbook, le 01.08.2014 / Relayé par Meta TV

Laissez un commentaire