Le bond colossal de la fortune de Bernard Arnault, 4ème homme le plus riche du monde


Avec une fortune estimée à plus de 72 milliards de dollars, Bernard Arnault est désormais le 4ème homme le plus riche de la planète. En un an, son patrimoine a enregistré un gain historique de plus de 71%!

Bernard Arnault roi de

Ça c’est pour le monde. Car en , Bernard Arnault a creusé un écart faramineux sur ses poursuivants. Il devance ainsi Françoise Bettencourt Meyers (42,2 milliards de dollars) qui a hérité de la fortune de Liliane Bettencourt, sa mère. Viennent ensuite François Pinault (27 milliards de dollars), Serge Dassault (22,6 milliards). En 2017, c’était Serge Dassault qui occupait la place de troisième, devant François Pinault (respectivement 15,7 et 13 milliards de dollars). Emmanuel Besnier, le patron de Lactalis, se classe cinquième. Le patron du groupe laitier dans la tourmente n’a pas souffert des déboires médiatiques de son groupe puisque sa fortune aurait selon Forbes enregistré un gain de plus de 3 milliards de dollars en un an à 14,7 milliards.

La fortune de Bernard Arnault c’est évidemment celle de son groupe LVMH dont il détient plus du 46% du capital. Le géant mondial du luxe qu’il a constitué dans les années 80 à coups d’acquisitions prestigieuses est désormais à la tête de 70 marques dont Louis Vuitton, Hennessy, Givenchy, Céline, Guerlain ou encore Sephora. Un groupe colossal qui affiche une de fer et réalise des performances financières exceptionnelles depuis plusieurs années. Sur l’année écoulée, LVMH a vu ses ventes bondir de 13% (42,6 milliards d’euros) et son bénéfice de 29% (5 milliards d’euros).

LVMH

Une réussite saluée en Bourse puisque le groupe français (désormais première capitalisation du CAC 40) a vu son cours progresser de 26% sur un an. 

Une french success story qui -fait assez rare pour être souligné- fait fantasmer les Américains. En 2016, le New York Times s’interrogeait dans un article: “Est-ce que l’Amérique peut construire son propre LVMH?”. Réponse de l’article: l’Amérique a pris trop de retard sur le luxe et ce sera sans doute très long de rattraper le géant français. Bref, en on n’a pas de Gafa mais on a LVMH. 

 

Source : BFMTV

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire