Bénédicte a été convoquée au commissariat pour appel au boycott

Comme le relate leparisien.fr, Bénédicte Bauret, une militante de longue haleine contre l’apartheid palestinien a été convoquée hier par le commissariat de police de Mantes-la-Jolie. Son délit ? Avoir appelé au des produits issus des colonies israéliennes, paradoxe puisque cette initiative semble totalement en accord avec la loi française qui interdit elle-même la vente et l’import de produits provenant de terres illégalement annexées.

Elle découvre le plaignant dans le journal

Capture de son Facebook personnel

Capture de son Facebook personnel

Comme elle l’annonce sur son compte Facebook, Bénédicte Bauret a découvert l’identité du plaignant via le journal Le Parisien. Ce n’est autre que le Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme qui a porté plainte contre elle, rien de bien étonnant en somme. Elle risque une amende en cas de récidive comme semble le prévoir la loi (oui, loi que l’on utilise quand bon nous semble).

En France, les foules semblent être de plus en plus motivées par l’idée de ne plus acheter de produits finançant la colonisation israélienne, autant dire que le a de beaux jours devant lui et que rien, même pas une nouvelle loi qui serait pondue, ne pourra enrayer le phénomène.

__________________________________________________________

Source : Katibin / Par Driss, le 01.08.2014 / Relayé par Meta TV

Laissez un commentaire