Le BDS expliqué à ma fille, par Roger Waters


Le bassiste des Pink Floyd, Monsieur Roger Waters, a toujours été un grand défenseur de la cause palestinienne et de l’oppression des peuples. Il est un des rares qui osent parler d’apartheid contrairement aux autres faux humanistes artistes corrompus et pleutres…

Pendant sa tournée très réussie en , Roger Waters, le célèbre chanteur des Pink Floyds, n’a pas hésité à prendre longuement la parole sur la nécessité du d’ et a expliqué pourquoi cet appel palestinien était incontournable.

Un extrait de cette intervention remarquable à Melbourne cette semaine (avec notre traduction) !

Parlant de certains artistes : « Vous allez accepter de divertir ceux qui tirent intentionnellement dans les pieds de jeunes Palestiniens jouant au football et qui ne pourront ainsi plus jamais y jouer ? Sept balles dans un pied, 4 balles dans l’autre ? »

(Se moquant : « Oh, je suis juste un musicien, je ne fais pas de …»  Mais vous vous rendrez compte ? Roger Waters décrit alors l’enfer que vivent les Palestiniens (raids de nuit par l’armée d’occupation à leur domicile, traitement inhumain des enfants, Ahed en prison).

« Est-ce qu’on croit au droit ou pas ? »

« Est-ce qu’on pense que les êtres humains, ont des droits, oui ou non ? »

Puis il reprend l’historique : « Depuis le début, depuis 1948, n’a jamais eu l’intention de se plier aux résolutions de l’. Il a fait semblant d’être pour deux États, mais leur a constamment consisté à s’emparer des terres des Palestiniens et à infliger une vie intolérable à la population autochtone pour la pousser à aller vivre dans des pays voisins, dans des camps de réfugiés ».

« Maintenant Netanyahou est au moins obligé de l’admettre »

« Mais tous vos efforts ne sont pas vains, je vous le dis. Et je le vois aux USA, même si les dominants n’en rendent pas compte. Même dans la communauté juive, notamment chez les jeunes, le soutien au colonialisme et à l’apartheid israéliens diminue à grande vitesse. Et on voit des gens ordinaires, des gens de toutes sortes, manifester au coude à coude pour les droits fondamentaux d’autres gens qui vivent jusqu’à 10.000 km de chez eux. Et c’est cela qui nous rend humains ».

EXCLU: Roger Waters (Pink Floyd) défend la en (APAN) (VOSTFR)

 

 

Sources : CAPJPO – EuroPalestine / Le Libre Penseur / gasparlrfou

 
 

D'autres articles

Laissez un commentaire