Au moins 100 morts à Gaza : La France va « dédier » un bal du 14 juillet aux Israéliens


Pour la première fois, la France organise un “bal populaire” du 14 juillet en Israël. Aujourd’hui, l’ambassade locale a annoncé son “maintien” en dépit du nombre croissant de Palestiniens tués par les bombardements israéliens en cours.

“C’est une innovation”: c’est en ces termes que Patrick Maisonnave, ambassadeur de France en Israël, a présenté l’évènement qui se tiendra lundi prochain à Tel Aviv.

Sous les auspices de l’Institut français -antenne reliée à l’ambassade, un “bal populaire” sera organisé pour célébrer la fête nationale ainsi que “l’amitié” entre la France et le régime colonial et ségrégationniste de Tel Aviv.

Aujourd’hui, vendredi 11 juillet, le site de l’ambassade de France en Israël indique que ces festivités, auxquelles se joindra la fanfare de la police israélienne, seront “maintenues”. Français et Israéliens feront ainsi la fête ensemble tandis que des familles palestiniennes enterreront leurs morts fauchés par les bombes du gouvernement Netanyahou (plus d’une centaine de victimes décédées en ce vendredi soir).

Comble du : l’ambassade vient également d’annoncer aujourd’hui que ce bal “sera dédié aux populations du sud d’Israël qui font face, depuis de nombreux jours, à des tirs de roquette extrêmement fréquents”.

Une position dans la droite ligne de israélomane notoire, et , l’homme qui a déclaré sa flamme aux “dirigeants israéliens”: le chef de l’État qui bénéficia discrètement de l’aide financière d’un lobby israélo-américain lors de sa campagne des primaires socialistes de 2011 a également fait connaître mercredi la “solidarité de la France” envers un gouvernement qui occupe et bombarde la population palestinienne.

George Hollande, ancien militant d’extrême droite proche de l’OAS, peut être décidément fier de son fils.

__________________________________________________________

Source : Panamza / ​Par , le 11.07.2014

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire