Meta TV Média alternatif et indépendant

Ancien conseiller d’un député UMP, il devient… acteur porno !

Le site Internet StreetPress a rencontré Guillaume F. A 40 ans, il est aujourd’hui acteur porno, connu sous le pseudonyme de Rick Angel, mais, pendant plusieurs années, il a fait une carrière en politique, notamment en tant que conseiller technique au ministère de l’Intérieur auprès de l’ex-secrétaire d’Etat Alain Marleix.

“J’ai fait Sciences-Po, je travaillais 60 heures par semaine pour gravir les échelons, j’étais carriériste… Et tout ce parcours-là que je construisais depuis dix ans a été anéanti en un après-midi”, explique-t-il.

Les faits se sont passés un vendredi après-midi du mois de juin 2008. Alors qu’il s’apprête à partir en week-end à Barcelone avec sa compagne, il reçoit un coup de téléphone. “C’était le chef de cabinet qui m’annonce qu’ils avaient découvert mes films porno et que cela posait un problème à Michèle Alliot-Marie, ma ministre de tutelle. J’ai tout de suite su que mon sort était scellé”, raconte-t-il.

Pendant son week-end en Espagne, Rick Angel reçoit un texto lui demandant de récupérer ses affaires, à son retour au ministère de l’Intérieur. “J’ai nettoyé mon bureau et je suis parti dans l’anonymat le plus complet. J’ai été exfiltré dans la discrétion. C’était l’omerta et je n’ai reçu aucun soutien. On ne peut pas virer une personne pour quelque chose de sa vie privée. Et en plus, je ne pratiquais pas pendant ma fonction”, indique celui qui avait pour objectif de se présenter aux législatives de 2012 pour devenir député.

Pour lui, ses activités dans le milieu du porno ont été dévoilées par “un collègue jaloux dans [son] cercle politique proche”. “Une clé USB est arrivée sur le bureau de la ministre Alliot-Marie avec dedans des captures d’écrans des films”, ajoute-t-il.

Nos confrères ont joint l’ex-secrétaire d’Etat Alain Marleix. Ce dernier “ne sait pas pourquoi Guillaume a été viré”.

Suite à son départ, Rick Angel est en dépression pendant près de huit mois, sa compagne le quitte et, sans indemnités de licenciements, il a du mal à rembourser son prêt immobilier. “Je psychotais… Je m’imaginais passer un entretien dans une tour de la Défense et j’étais persuadé qu’on allait me reconnaître. Je suis devenu un peu parano”, lâche l’acteur porno. 

Aujourd’hui, Rick Angel regrette d’avoir tourné dans des vidéos, il y a quelques années. “Je l’ai fait à un moment de ma vie par fantasme avec ma femme et parce que j’ai eu une opportunité. C’était une grossière erreur. J’ai fait des études, j’ai bac + 5 : j’avais un plan de carrière !”, confie-t-il.

__________________________________________________________

Sources: JeanMarcMorandini / StreetPress

Laissez un commentaire

Commentaire sur “Ancien conseiller d’un député UMP, il devient… acteur porno !”