Auschwitz-Birkenau AFP Archives

Allemagne: les migrants pourraient devoir visiter les camps de concentration nazis


Le Conseil central des Juifs d’ a apporté son soutien à une proposition de loi obligeant les migrants vivant dans le pays à visiter les camps de concentration nazis “pour aider à lutter contre la montée de l’antisémitisme”.

Alors que l’antisémtisme reste un sujet sensible en , la proposition de loi, soumise par Sawsan Chebli, sénatrice de l’Etat de Berlin d’origine palestinienne, vise à organiser des visites des mémoriaux sur les sites nazis pour les migrants dans le cadre de leurs cours obligatoires d’intégration.

“Il est logique que tous les habitants de ce pays soient obligés de visiter au moins une fois dans leur vie le site commémoratif d’un camp de concentration”, a déclaré Mme Chebli au journal Bild am Sonntag.

Selon elle, de telles visites, qui constituent depuis longtemps un élément essentiel de l’enseignement secondaire dans un pays déterminé à ne pas oublier les leçons de son histoire, devraient également être étendues aux nouveaux migrants.

Josef Schuster, chef du Conseil central des Juifs, a exprimé son soutien à la proposition de loi, alors que les autorités allemandes ont dénoncé les individus qui ont brûlé des drapeaux israéliens lors des manifestations le mois dernier contre la décision du président américain de reconnaître comme capitale d’Israël.

“Les personnes qui ont fui vers nous et qui ont dû s’échapper ou être expulsées, peuvent développer de l’empathie dans de tels monuments”, a déclaré Schuster à la radio Deutschlandfunk mercredi.

Selon le dirigeant communautaire, “tous ceux qui veulent vivre en permanence en Allemagne doivent s’identifier à son histoire”.

Kay Nietfeld (DPA/AFP)
Des migrants et réfugiés devant l’office de la santé et des affaires sociales à Berlin, le 30 septembre 2015
Kay Nietfeld (DPA/AFP)

De telles visites, qui devraient être préparées par les écoles, montreraient où l’antisémitisme et la haine des Juifs pourraient mener, a-t-il dit.

Interrogée sur la possibilité de visites obligatoires dans les camps de concentration, une porte-parole du ministère fédéral des Migrations et des Réfugiés a déclaré que le cours d’intégration pour les immigrés comportait déjà un module sur les conséquences de la domination nazie pour les citoyens allemands et européens.

L’Allemagne a accueilli en deux ans plus d’un million de migrants ayant fuyant la guerre au et en .

Le pays abrite par ailleurs environ 200 000 Juifs et s’est forgé une réputation au cours des dernières décennies de lieu tolérant et sûr pour les Juifs – bien que les actes antisémites signalés à la police ont augmenté de 4% au cours des huit premiers mois de l’année 2017 par rapport à 2016 (681).

Source : i24news 10 janvier 2018

Des réfugiés logés dans le camp de Buchenwald

En Allemagne, des réfugiés sont hébergés dans un ancien camp de concentration où des milliers de travailleurs forcés furent jadis détenus.

Vingt-et-un demandeurs d’asile ont été déplacés dans les anciens baraquements du célèbre camp de concentration de Buchenwald, où des officiers SS tuèrent des milliers de prisonniers durant la Seconde Guerre mondiale. Les migrants, dont certains ont vécu dans le camp pendant plusieurs mois, reçoivent 135€ de la part du gouvernement pour acheter de la nourriture et autres biens de première nécessité.

Source : Sputnik 17 septembre 2015

D'autres articles Meta TV


DOC MetaTV

A propos de DOC MetaTV

Meta TV existe depuis 2013 et a toujours été un multi-media sur une ligne clairement et radicalement opposée aux mondialisme, sionisme, impérialisme, européisme.

Laissez un commentaire