Algerie : Le président Bouteflika dénonce les attaques contre l’Armée


Le président Bouteflika est sorti aujourd’hui de son silence pour dénoncer avec une extrême vigueur les attaques dont l’armée , à travers le DRS et son chef a été la cible.

“Nous sommes certes habitués à des dépassements émanant de certains milieux à l’approche de chaque échéance mais, cette fois-ci, l’acharnement a pris une ampleur telle que notre pays n’a jamais connue depuis l’indépendance allant jusqu’à tenter de porter atteinte à l’unité de l’Armée nationale populaire ainsi qu’à la stabilité du pays et à son image dans le concert des nations”, a relevé par ailleurs le président de la République.

Et de poursuivre que “nul n’est en droit, quelles que soient ses responsabilités, de s’en prendre à l’Armée nationale populaire ni aux autres institutions constitutionnelles” du pays, a tenu à souligner le chef de l’État.

En fait, le président Bouteflika a mis a profit le dramatique crash d’avion aujourd’hui à Oum El Bouaghi pour exprimer en quelque sorte son soutien à l’institution militaire dont il est le chef suprême”.

Les soldats qui ont péri dans le crash de l’avion militaire sont des martyrs du devoir. Aussi, nous décrétons un deuil national de trois jours à partir du mercredi 12 février 2014 et la journée de vendredi sera consacrée au recueillement à leur mémoire à travers tout le territoire national et dans toutes les mosquées de la République”, a conclu le président de la République.

__________________________________________________________

Source(s) : Algerie1 / Par Abbès Zineb, le 11.02.2014  / Relayé par (meta.tv)

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire