frédéric haziza accusations agressions sexuelles

Affaire Haziza : ces grands médias qui ont déjà passé l’éponge


Impunité. En dépit d’une plainte pour agression sexuelle à son encontre et du rejet de ses collègues de LCP, continue d’être légitimé par des médias prétendument engagés contre les violences faites aux femmes.

Jeudi 11 janvier, , animateur historique de LCP, informateur du Canard enchaîné et militant judéosioniste empêtré dans un sexuel, est réapparu à l’antenne.

À ses côtés, trois journalistes du sérail parisien (vidéo intégrale) :

– Yaël Goosz (Franceinfo)

– Frédéric Dumoulin (AFP)

– Françoise Fressoz (Le Monde) 

Deux jours plus tard, rebelote : dans son autre émission, Haziza est chaleureusement assisté par 4 titulaires de la carte de presse (vidéo intégrale).

– Soazig Quéméner (Marianne)

– Charles Jaigu (Le Figaro)

– Fabien Roland-Lévy (Le Point)

– Carole Barjon (L’Obs)

Point commun de ces 7 médias (représentés par 7 journalistes dont 3 femmes) qui ont accepté de continuer à collaborer avec Haziza : avoir pris position -tacitement ou explicitement- dans les affaires Weinstein et Ramadan en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Détail croustillant : en fin d’émission, Haziza a longuement reçu “l’ami du Crif” Raphaël Enthoven, un filousophe et chroniqueur d’ 1 qui avait dénoncé avec une verve digne d’un bateleur de foire les “patrons libidineux” lors de la campagne “#balancetonporc”.

Source : Panamza 17 janvier 2018

D'autres articles Meta TV


DOC MetaTV

A propos de DOC MetaTV

Meta TV existe depuis 2013 et a toujours été un multi-media sur une ligne clairement et radicalement opposée aux mondialisme, sionisme, impérialisme, européisme.

Laissez un commentaire