frédéric haziza accusations agressions sexuelles

Affaire Haziza : ces grands médias qui ont déjà passé l’éponge


Impunité. En dépit d’une plainte pour agression sexuelle à son encontre et du rejet de ses collègues de LCP, continue d’être légitimé par des  prétendument engagés contre les violences faites aux femmes.

Jeudi 11 janvier, , animateur historique de LCP, informateur du Canard enchaîné et militant judéosioniste empêtré dans un sexuel, est réapparu à l’antenne.

À ses côtés, trois journalistes du sérail parisien (vidéo intégrale) :

– Yaël Goosz (Franceinfo)

– Frédéric Dumoulin (AFP)

– Françoise Fressoz (Le Monde) 

Deux jours plus tard, rebelote : dans son autre émission, Haziza est chaleureusement assisté par 4 titulaires de la carte de presse (vidéo intégrale).

– Soazig Quéméner (Marianne)

– Charles Jaigu (Le Figaro)

– Fabien Roland-Lévy (Le Point)

– Carole Barjon (L’Obs)

Point commun de ces 7  (représentés par 7 journalistes dont 3 femmes) qui ont accepté de continuer à collaborer avec Haziza : avoir pris position -tacitement ou explicitement- dans les affaires Weinstein et Ramadan en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Détail croustillant : en fin d’émission, Haziza a longuement reçu “l’ami du Crif” Raphaël Enthoven, un filousophe et chroniqueur d’Europe 1 qui avait dénoncé avec une verve digne d’un bateleur de foire les “patrons libidineux” lors de la campagne “#balancetonporc”.

Source : Panamza 17 janvier 2018

D'autres articles Meta TV


DOC MetaTV

A propos de DOC MetaTV

Meta TV "Fédération libre des médias alternatifs et indépendants". C'était le slogan à la fondation de Meta TV, avec beaucoup d'autres médias alternatifs du web. L'idée d'une fédération ne devait pas être la bonne méthode, mais une synergie serait sûrement une excellente chose. DOC

Laissez un commentaire