Alfred Kinsey

Alfred Kinsey (23 juin 1894 – 25 août 1956) est un professeur d’entomologie et de zoologie, célèbre pour avoir publié deux importantes études descriptives sur le comportement sexuel de l’homme et de la femme : Sexual Behavior in the Human Male (1948) et Sexual Behavior in the Human Female (1953).

Front_row_(left_to_right)-_Cornelia_V._Christenson;_Mrs._Leser;_Clyde_E._Martin._Arranged_on_steps_(left_to_right)-_Mrs._Brown;_Paul_H._Gebhard;_William_Dellenback;_Alfred_E._Kinsey;_Wardell_BCes publications ont provoqué certain émoi dans la communauté scientifique mais aussi auprès du grand public : devenus des succès de librairie, ces deux études prétendent par exemple les pratiques assez communes de masturbation, de rapports sexuels avant le mariage et extraconjugaux, d’expériences homosexuelles.

En 1947, il a fondé au sein de l’université de l’Indiana à Bloomington, un Institute for Sex Research (« Institut pour la recherche sur le sexe »), rebaptisé plus tard Kinsey Institute for Research in Sex, Gender and Reproduction (appelé couramment Kinsey Institute). L’Institute for Sex Research est à ce jour le seul institut de recherche spécialisé dans l’étude de la sexualité humaine, si l’on excepte l’université de Berlin qui possède le fonds le plus important sur ce domaine.

Alfred Kinsey est considéré comme un pionnier de la sexologie, mais également comme un précurseur de la révolution sexuelle des années 1960-1970. Les rapports et travaux de Kinsey ont ouvert la voie à ceux de William Masters et Virginia Johnson ainsi qu’à toute la sexologie clinique.

Ses travaux ont suscité maintes controverses tant scientifiques que non-scientifiques. On lui a principalement reproché ses motivations personnelles à promouvoir son objet d’étude et la médiocre représentativité de l’échantillon de population étudié par son institut.

Alfred Kinsey était bisexuel et avait choisi avec son épouse de vivre sur le mode d’un couple libre. C’est ainsi que Kinsey a eu, par exemple, son jardinier puis collaborateur Clyde Martin (en) comme amant. Jeune homme, Kinsey a commencé par s’insérer des d’objets dans l’urètre, au début des pailles avant de passer à des cure-pipes, des crayons et enfin une brosse à dents, pour se punir d’avoir des sentiments érotiques homosexuels. Il poursuivit ces insertions de brosses à dents tout au long de sa vie adulte. Après être devenu habitué à la douleur des insertions dans l’urètre, Kinsey se circoncit sans anesthésie.

Source : Wikipedia


bébé couche
Théorie de la couche sale : Dans cette vidéo tout se mélange au profit des thèses pédophiles de Kinsey. Deux cruches se prenant pour des spécialistes discutent de « la sexualité de l’enfant de 0 à 6 ans ». La période considérée est scandaleuse. Elle est reprise aux Standards pour l’éducation sexuelle […]

La théorie de la couche sale de Stéphanie Agrain


Front_row_(left_to_right)-_Cornelia_V._Christenson;_Mrs._Leser;_Clyde_E._Martin._Arranged_on_steps_(left_to_right)-_Mrs._Brown;_Paul_H._Gebhard;_William_Dellenback;_Alfred_E._Kinsey;_Wardell_B
Connaissez -vous Alfred Kinsey ? Alfred Charles Kinsey né le 23 juin 1894, mort le 25 août 1956 est considéré comme le pionnier de la sexologie moderne mais aussi comme un précurseur de la « révolution sexuelle » des années 1960-1970.  Au départ professeur d’entomologie et de zoologie, spécialiste des insectes, il commence […]

Alfred Kinsey et les orgasmes des enfants


Education sexuelle
Il est difficile de remonter à la source de cette dangereuse vague des “droits sexuels”, même si on commence à savoir qu’elle date de la brillante époque d’Alfred Kinsey et de ses “recherches” largement critiquées aujourd’hui. Ce qui est le plus dérangeant avec ce concept, c’est qu’il considère les enfants […]

A l’origine des concepts de “droits sexuels” et d’ “éducation sexuelle” par Dondevamos