Votre RSA m’intéresse…


Jusqu’en septembre, Christine s’entendait bien avec son banquier. Il lui accordait des facilités. Elle payait frais et agios. Mais, devenue soudain impécunieuse, elle se voit signifier le blocage de son compte, à découvert, et de sa Carte Bleue.

Dans l’impossibilité d’accéder à ses ressources – RSA et allocation logement compris – Christine en est réduite à quémander auprès de ses amis 10, 15 ou 20 euros pour survivre. Mais notre infortunée ne se laisse pas faire : elle attaque la banque en pour « saisie illégale de minima sociaux », réputés insaisissables. La banque est condamnée à restituer les sommes indûment prélevées. Contacté par Le Canard, l’établissement, qui fait appel, n’a pas souhaité répondre sur la légalité de ces pratiques.

« Elles sont courantes, connues de tous, confie un responsable de l’Association française des usagers des (Afub). Nous nous y opposons. Sans relâche, mais sans succès jusqu’à présent, nous avons proposé aux ministres des Affaires Sociales successifs de clarifier la loi afin de rendre les minima sociaux réellement intouchables. C’est un problème de volonté . » Tiens, encore un !

Source : Le Canard Enchaîné

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire