Un sénateur italien Rodolfo Ragonesi demande l’abolition du secret d’État sur la géo-ingénierie climatique 1


Rodolfo Ragonesi, le PDG de la Fondation Gaia, est vraiment un homme exceptionnellement courageux et déterminé. Alors que la quasi-totalité des organisations écologiques et scientifiques restent silencieuses sur la géo-ingénierie climatique flagrante et hautement toxique déployée en permanence dans le ciel à travers le monde, Rodolfo Ragonesi prend position et exige des réponses. Ses efforts pour exposer la vérité à Malte sont décrits dans ce lien : http://www.geoengineeringwatch.org/gaia-foundation-calls-for-more-transparency-on-cloud-formations/

Les dominos de silence et de réponses évasives concernant la géo-ingénierie commenceraient-ils à tomber ? Oui, mais le temps n’est pas de notre côté. Chaque jour, les épandages chimiques aériens continuent dans le monde, les éco-systèmes de la planète sont poussés vers le point de rupture totale et de basculement. C’est à chacun d’entre nous de se lever et de s’investir dans cette bataille, la plus critique, pour révéler la géo-ingénierie climatique clandestine et  y mettre un terme. Nous avons tous la responsabilité de soutenir des hommes comme Rodolfo Ragonesi qui jouent un rôle crucial dans la lutte pour le bien commun.

220px-Domenico_Scilipoti dans Outils/Bon à savoirSes efforts semblent avoir contribué au déclenchement des demandes de divulgation actuellement déployées par le sénateur italien Domenico Scilipoti comme indiqué dans l’article traduit ci-dessous.

L’appel de Domenico Scilipoti pour abolir le secret d’État sur les
Rome, 27 Mars 2014

Demande d’abolition du secret d’État sur les . Cette demande  du sénateur Domenico Scilipoti fait suite à une interrogation de sa part sur la question lors de la dernière législature. Ainsi, après la déclassification des audiences du repenti Schiavone qui a permis d’identifier les trafiquants de déchets sur la terre de feu, et la demande de déclassification des documents concernant la mort d’Ilaria Alpi ( journaliste italienne tuée en Somalie en 1994, dans le cadre de la découverte de déchets toxiques), le sénateur du parti « Forza Italia » exige à nouveau l’abolition du secret d’État  sur les , espérant ainsi dévoiler l’intrigue internationale perpétrée contre les citoyens. Il écrivait en 2002 : « L’, en la personne de Vittorio Prodi et les États-Unis, ont signé un accord bilatéral sur la recherche sur le climat. En 2003, l’ancien ministre Martino autorisait l’US Air Force à survoler l’espace aérien italien ». A partir de ce moment-là, selon le sénateur de « Forza Italia », notre pays aurait été exposé à un risque élevé pour la de ses citoyens. Les traînées chimiques laissées par les avions en vol dispersent des métaux lourds dans l’air, polluant les pluies qui endommagent l’. Scilipoti a demandé au Président du Conseil (Le Premier ministre italien) d’abolir ce secret d’État.

http://www.agenparl.it/articoli/news/politica/20140327-scie-chimiche-scilipoti-chiede-l-abolizione-del-segreto-di-stato

http://toxicleaks.org/blog/category/desecretazione/

__________________________________________________________

Source(s) : Rustyjames, le 15.04.2014  / Relayé par Meta TV

D'autres articles Meta TV


Laissez un commentaire

Commentaire sur “Un sénateur italien Rodolfo Ragonesi demande l’abolition du secret d’État sur la géo-ingénierie climatique