Un prêtre français enlevé dans un monastère au Cameroun


Des hommes de la secte ont enlevé jeudi matin un père blanc français dans un monastère situé près de la frontière entre le Cameroun et le .

Le père Georges Vandenbeusch,  un père blanc de nationalité française, a été enlevé dans la nui de mercredi à jeudi dans son monastère situé au nord du Cameroun par la secte , a appris LCI.  En fin de matinée, le ministère des affaires étrangères a confirmé l’information. “M. Georges Vandenbeusch, curé de la paroisse de Nguetchewe, se trouvait près de Koza dans l’extrême Nord du Cameroun, à 30 kilomètres de la frontière avec le Nigeria”, précise le Quai d’Orsay dans un communiqué.

“Cette zone, classée en zone rouge par le centre de crise du ministère des Affaires étrangères, était formellement déconseillée du fait du risque terroriste et du risque d’enlèvement”, ajoute-t-il. En connaissance de cause, le père Georges avait fait le choix de demeurer dans sa paroisse pour l’exercice de sa mission, précise-t-il. “Des recherches sont en cours pour vérifier les circonstances de son enlèvement et l’identité des ravisseurs”, dit le ministère. Le prélat aurait été enlevé par les islamistes nigérians de Boko Haram, selon des médias. Il avait quitté à l’été 2011 sa paroisse de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, pour trois ou six ans. Un article lui avait alors été consacré sur le blog du Monde.

Selon un média camerounais qui cite l’une de ses collaboratrices Soeur Françoise, Georges Vandenbeusch a été enlevé à son domicile dans le village de Nguetchewe (extrême-nord du Cameroun), à une quinzaine de km du Nigeria. Les ravisseurs parlaient en anglais et ont agi à visage découvert.

Meta TV - Un prêtre français enlevé dans un monastère au Cameroun

C’est dans ce même secteur que sept Français, dont quatre enfants, avaient été enlevés 19 février 2013 par la même secte. Ils avaient tous été libérés deux mois plus tard. Le nombre officiel de Français retenus en otages dans le monde est désormais de huit : quatre journalistes depuis juin en , Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres; un Français au Nigeria depuis décembre 2012, Francis Collomp; deux Français au Sahel, Serge Lazarevic enlevé en novembre 2011, et Gilberto Rodriguez Leal enlevé en novembre 2012.

_____________________________________________________

Sources: LCI / AFP / Ka Média / Relayé par Meta TV

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire