Un député italien sort un poisson frais en plein hémicycle


A l'occasion d'une discussion autour de l'immigration clandestine en , un député de la Ligue du Nord a brandi un bar au Parlement. On était le 1er avril mais ce n'était pas une blague.

Personne ne soupçonnait qu'il y avait anguille sous roche quand cet homme politique italien, appartenant à la Ligue du Nord, a pris la parole devant la Chambre des députés. Devant un auditoire un peu clairsemé – on ne peut pas dire qu'ils étaient serrés comme des sardines -, Gianluca Buonanno a dénoncé une loi en préparation et qui vise à mettre fin à pénalisation de l'immigration clandestine.

Et pour dénoncer ce projet de loi, le moins que l'on puisse dire est que ce parlementaire italien n'est pas resté muet comme une carpe. Réputé pour ses provocations multiples, il n'a pas pu s'empêcher de marquer le coup le… 1er avril.

Expulsé manu militari de l'hémicycle

Pour avancer ses différents arguments, il a sorti un poisson devant les députés. Tenant bon le bar (car oui, il s'agit d'un bar, ou loup de mer), l'homme s'est évertué à expliquer que, trop occupé à discuter sur l'avenir des immigrants illégaux en , le gouvernement négligeait ses citoyens. Ils n'auraient plus les moyens, selon lui, de manger autre chose que des sardines et des anchois.

L'homme s'en est alors pris au vice-président de la Chambre des députés, Luigi Di Maio. Ce dernieri a fait des yeux de poisson-chat lorsqu'il a découvert le poisson brandi. Il a ensuite exigé que l'homme politique cesse de brandir son bar à tout va mais, voyant qu'il n'obtempérait pas, il a demandé son éjection de l'hémicycle. Bref, une histoire qui finit un peu en queue de poisson.

__________________________________________________________

Source(s) : Vista Agenzia Televisiva Nazionale / YouTube / ​Metro News / Par FLORENCE SANTROT, le 04.04.2014

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire