Troubles Mentaux : Ils submergent les plus jeunes


C’est une montée impressionnante des troubles mentaux chez les plus jeunes, que révèle ce bilan des US Centers for Disease Control and Prevention (CDC). Ainsi, en 2011, 13% à 20% des enfants américains auraient éprouvé un trouble mental au cours de leur enfance. Avec une prévalence en forte hausse, une survenue de plus en plus précoce, un impact irréversible sur l'enfant avec un risque accru de troubles mentaux à l'âge adulte, mais aussi sur sa famille et la société, les Etats-Unis se trouvent face à une nouvelle
priorité de Santé publique qui engage pour l’avenir, des coûts importants pour les Hommes et la société.

Les chiffres de ce bilan livré par ce supplément du Morbidity and Mortality Weekly Report, rappelle en tout premier lieu, que le suicide, dont les troubles mentaux sont le facteur majeur, reste la seconde cause de décès chez les enfants *âgés de 12-17 ans en 2010. Il caractérise la santé mentale dans l'enfance par la réalisation d’un développement cognitif, émotionnel et social sain et le développement de capacités d'adaptation permettant à l’Enfant en bonne santé mentale d’avoir une bonne qualité de vie et un comportement épanoui à la maison, à l'école et en société. La définition des troubles mentaux tiennent ici compte des critères décrits dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV- TR).

# [image] : http://www.santelog.com/uploaded3/images/Actus%2028/VISUEL%20DEPRESSION(1).jpg

8%des adolescents âgés de 12-17 ans rapportent 14 jours ou plus de « mauvaise santé mentale » au cours du dernier mois. Ces troubles mentaux ont un coût, pour l’enfant, pour sa famille comme pour la société et ici, les Etats-Unis rapportent un fardeau estimé à 247 milliards de dollars par an.

D’autres résultats retiennent l’attention : Le trouble de déficit de l'attention / hyperactivité (TDAH) accuse une prévalence de 6,8 chez les enfants*, suivi par les troubles du comportement (3,5%), l’anxiété (3,0%), la dépression (2,1%), les troubles du spectre autistique (TSA) (1,1%), et le syndrome Gilles de la Tourette (0,2% chez les enfants âgés de 6-17 ans). A ce stade, il faut rappeler la sensibilisation croissante des professionnels, des services de santé mais aussi des parents aux troubles mentaux chez l’Enfant, qui peut expliquer une partie de l’augmentation de l’incidence de ces troubles. Ainsi, une récente étude : http://www.santelog.com/news/VIH-sida-VHC/-prevalence-en-forte-hausse-realite-ou-meilleur-diagnostic-_10121.htm des mêmes CDC rapportait une augmentation du taux de prévalence de l’ de 70% en 5 ans, mais, l’expliquait en partie par une évolution des critères et mode de diagnostic. (Lire aussi : Le syndrome d’ASPERGER, grand absent de la nouvelle édition du DSM-5 : http://www.santelog.com/news/neurologie-psychologie/le-syndrome-d-asperger-grand-absent-de-la-nouvelle-edition-du-dsm-5_9487.htm )

Alcool, nicotine et vont souvent avec les troubles mentaux chez les jeunes : http://www.santelog.com/news/neurologie-psychologie/troubles-mentaux-chez-les-jeunes-alcool-nicotine-et--vont-souvent-avec_9905.htm. Ces différents comportements à risque sont avancés a minima comme suivant une évolution parallèle à cette émergence des troubles mentaux chez l’Enfant, avec un taux de dans la dernière année de 4,7% chez les 12-17
ans, tout comme l’excès d’alcool (4,2%) et le tabagisme (2,8%). Des comportements en augmentation, sur la même tendance que celle des troubles mentaux, soit une hausse de 24% des admissions en milieu hospitalier pour toxicomanie et troubles mentaux, chez les enfants au cours de la période 2007-2010. Les troubles de l'humeur sont aujourd’hui parmi les diagnostics les plus fréquents chez les enfants américains hospitalisés, un diagnostic en hausse de 80% sur la période 1997-2010.

La santé mentale chez l’enfant reste à (re)construire : Aujourd’hui les définitions de cas standard sont plus que jamais nécessaires pour mieux détecter, mais aussi mieux surveiller les évolutions épidémiologiques sur des bases comparables. L’approche de santé publique permettant de prévenir les troubles mentaux et de promouvoir la santé mentale chez les enfants reste à construire, concluent les auteurs, qui lancent néanmoins avec ces chiffres, un premier signal d’alerte d’importance, et qui peut certainement être entendu aussi, au-delà des frontières américaines.

_____________________________________________________
Source(s): santelog.com / cdc.gov / CDC / MMWR / Morbidity and Mortality Weekly Report / Meta TV)
http://www.santelog.com/news/sante-de-l-enfant/troubles-mentaux-ils-submergent-les-plus-jeunes_10445_lirelasuite.htm#lirelasuite
Image : http://www.santelog.com/uploaded3/images/Actus%2028/Fotolia_38762411_XS.jpg

D'autres articles Meta TV


DOC MetaTV

A propos de DOC MetaTV

Meta TV existe depuis 2013 et a toujours été un multi-media sur une ligne clairement et radicalement opposée aux mondialisme, sionisme, impérialisme, européisme.

Laissez un commentaire