Tireur parisien : Qui est Abdelhakim Dekhar, le suspect numéro 1 arrêté ce mercredi ?


Le parquet a annoncé mercredi soir le placement en garde à vue d’un homme dans le cadre de l’enquête sur le tireur parisien. Le suspect aurait été interpellé à Bois-Colombes.

Un homme a été placé en garde à vue mercredi soir dans le cadre de l’enquête sur le tireur parisien, selon une information du parquet de Paris. Le suspect présenterait “de fortes ressemblances” avec le forcené lourdement armé, recherché depuis l’attaque au siège de BFMTV vendredi, du quotidien Libération lundi matin et d’une banque à la Défense le même jour. 

Selon la chaîne BFM-TV, l’homme, qui a été hospitalisé après son arrestation après avoir ingéré une forte dose de , ne serait pas inconnu. Il s’agirait d’Abdelhakim Dekhar. 

Qui est Abdelhakim Dekhar ? 

Abdelhakim Dekhar est né le 24 septembre 1965 en Moselle. Il a été condamné en 1998 à quatre ans de prison ferme pour association de malfaiteurs. Il était le “troisième homme” dans l’affaire Florence Rey – Audry Maupin, dite de la “pré-fourrière de Pantin” qui avait donné lieu à la fusillade de Nation – Vincennes, où trois policiers et un chauffeur de taxi avaient été tués en 1994. 

Il a été repéré ce mercredi vers 19 heures dans un véhicule stationné dans un parking souterrain de Bois-Colombes (Hauts-de-Seine). D’après France Info, l’homme était dans un “état comateux” lorsqu’il a été trouvé dans sa voiture. Son état ne permettait pas son audition. 

Traces ADN et vidéosurveillance

Les vérifications, notamment de son ADN, étaient en cours ce mercredi soir pour vérifier son implication dans les tirs. La traque engagée depuis lundi matin a en effet permis à la police de recueillir l’ADN du suspect dans le véhicule d’un homme qu’il avait brièvement pris en otage entre la Défense (Hauts-de-Seine) et les Champs-Élysées. De nombreuses images de vidéosurveillance ont également permis de tracer une partie de son itinéraire. Mais depuis 48 heures, les enquêteurs avaient perdu sa trace.

Un jeune homme avait été grièvement blessé par balles lundi matin lors de l’attaque à Libération. Cet assistant photographe, blessé au thorax et à l’abdomen, “a pu être réveillé et sevré de ventilation artificielle”, selon l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

____________________________________________________________

Source(s): itele / Chouf- Chouf / YouTube / Metro News / Par VINCENT MICHELON, MATHIEU SICARD ET P.C., le 21.11.2013 / Relayé par Meta TV )

D'autres articles

Laissez un commentaire