Théorie du genre : Les futurs professeurs formés au gender


En et dans le monde, le gender avance à grand pas dans les universités depuis de nombreuses années. Il touche à présent les filières universitaires formant à l’enseignement. A l’Université de Bretagne Sud, ces étudiants aspirant à devenir enseignants sont formés par des modules de lecture à la théorie du genre. Mais à part ça, pas de « théorie du genre » de prévue dans les écoles…

 

Et visiblement, la leçon semble être bien apprise, à entendre ce que nous dit cette étudiante de 2ème année :

« Au niveau des activités sportives, souvent les garçons sont considérés plus forts physiquement alors que c’est entièrement faux »

UBSGenreJaune

Ils disent prôner l’égalité, mais comme l’indique cette couverture d’ouvrage que l’on voit dans la vidéo, ils veulent plutôt nous mener à l’ inversion des sexes
couvIEGModif
Et comme l’indique la quatrième de couverture de l’ouvrage en question, il s’agit de nier le biologique :

[…] l’ouvrage souligne plusieurs parti pris essentiels des études sur le genre : les différences systématiques entre femmes et hommes sont le résultat d’une construction sociale et non pas le produit d’un déterminisme biologique

Autrement dit, si les hommes et les femmes sont différents, ce n’est pas lié à la nature, mais c’est à cause de la société. Voilà pourquoi, selon ces idéologues, il faut « lutter contre les stéréotypes sexués » et ce « dès le plus jeune âge ». Gommer toutes ces différences de sexes pour aboutir enfin à une société asexuée, projet mis en image par l’illustration de couverture du livre…

L’école, de la maternelle à l’université, est le terrain d’expérimentation privilégié des idéologues du gender.

 


UBS : Lectures sur les genres et l’égalité des… par TeBeO

__________________________________________________________

Source(s) : JRE2014, le 26.05.2014

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire