Royaume-Uni : 1400 enfants de Rotherham exploités sexuellement sur une période de 16 années


Un rapport rendu public par la municipalité de Rotherham affirme que la police et les services sociaux de la ville ont manqué à leurs responsabilités envers 1400 enfants victimes d'abus sexuels.

 

 

 

 

 

 

Le rapport du professeur Alexis Jay fait froid dans le dos. 1400 enfants de Rotherham, une ville du nord de l'Angleterre, auraient été victimes d'exploitation sexuelle entre 1997 et 2013. Un tiers de ces enfants était pourtant connu des services de protection de l'enfance. Une situation d’échec collectif "flagrant" pour la direction du conseil municipal, qui avait passé commande du rapport à une institution indépendante en 2013.

Suite à la publication du rapport, le maire de Rotherham, Roger Stone, a présenté sa démission au conseil municipal. "Après avoir examiné le rapport, je pense qu'il est de mon devoir de prendre la pleine responsabilité des manquements qui y sont décrits si clairement", a t-il déclaré.

Les 1400 victimes avaient toutes moins de 16 ans. Leurs agresseurs, souvent décrits comme "asiatiques", ciblaient en priorité les enfants les plus vulnérables, placés en unités résidentielles par les services sociaux ou dans des services d'hébergement pour les sortants de soins.

Dans son rapport, Alexis Jay écrit "qu'il est difficile de décrire la nature effroyable de la violence que les enfants victimes ont subi". Elle explique avoir trouvé des exemples d'enfants qui avaient été aspergés d'essence et menacés d'être brûlés vifs. D'autres furent forcés d'assister à des viols violents sous la menace qu'ils seraient les prochain s'ils parlaient.

"Ces enfants ont été violentés par de multiples agresseurs, parfois enlevés pour alimenter un trafic dans d'autres villes du nord de l'Angleterre. Des jeunes filles à peine âgées de 11 ans furent violées par un grand nombre d'hommes", raconte l'auteur du rapport.

Alexis Jay accuse les autorités locales d'avoir manqué à leur devoir de protection envers ces enfants en sous-estimant la gravité de la situation. "La police regardait beaucoup de ces enfants victimes avec du mépris et n'a pas traité leur abus comme un crime."

Plus grave encore, police et services de protection de l'enfance étaient parfaitement au courant de la situation. Entre 2002 et 2006, trois autres rapports similaires à celui publié aujourd'hui mettaient en lumière le nombre inquiétant d'abus sexuels à Rotherham. Personne n'a voulu croire les chiffres avancés par le premier rapport. Les deux suivants furent simplement ignorés des services sociaux et de la police. Tous pensaient que l'étendu du problème avait été exagéré.

A ce jour, la police du South Yorkshire affirme que 29 individus ont été accusés d'exploitation sexuelle sur des enfants de Rotherham. Seulement cinq auraient été condamnés.

 

__________________________________________________________

Source : Francetv Info / Par Elise Dherbomez avec Claude Sempere, le 26.08.2014 / ​Relayé par MetaTV(metatv.org)

Partagez Meta TV sur :

Autres articles Meta TV

Laissez un commentaire