Révolte fiscale, réveil citoyen : une manifestation à Paris le 30 novembre


Une tribune des mouvements spontanés nés sur l’ pour lancer un appel à la société civile, à tous ceux qui ne se sentent ni représentés, ni entendus, de venir manifester contre « le matraquage fiscal » au Châtelet à Paris le 30 novembre.

Depuis des mois, nous lançons des cris d’alarme à ceux qui sont censés nous diriger.

Sans étiquette , pacifistes, respectueux des Institutions et des lois, nous avons trop longtemps fait aveuglément confiance à ceux et celles qui nous gouvernent.

Oubliés, négligés, parfois méprisés, nous sommes la du talent et des laissés pour compte, la du travail et de ceux qui en sont exclus, la des retraités et des actifs, la silencieuse qui ne peut plus se taire.

Nous représentons des citoyens, entrepreneurs, salariés, précaires qui ne se sentent plus représentés.

Nous sommes les proscrits de la représentation , Nous sommes ceux et celles qui, envers et contre tout, continuent tant qu’ils peuvent de produire, agir, payer sans plus savoir pourquoi.

Nous n’acceptons plus d’être les vaches à lait d’un système économique et social qui systématiquement décourage le travail et l’effort ; d’être des variables d’ajustements budgétaires d’un système qui pose des rustines sur le trou béant de la dette forgé depuis 40 ans.

Nous n’acceptons plus que la seule réponse apportée aux difficultés réelles de notre pays soit l’augmentation constante de la , des taxes, des normes, des contraintes. La seule réponse possible est celle qui libérera l’activité et la croissance. Cette activité et cette croissance, c’est nous qui la ferons et c’est pour cela que nous formulons aujourd’hui nos exigences.

Nous exigeons de nos gouvernants nationaux et locaux qu’ils écoutent et entendent la voix de ceux qui rendent possible, par leur travail, les dépenses qu’ils font en notre nom.

non au matraquage fiscal 2Nous exigeons de nos gouvernants qu’ils éclairent le chemin, acceptent la réalité du monde tel qu’il est et aient le courage de refonder entièrement un modèle de développement pour notre pays. Qu’ils soient de « gauche » ou de « droite » ne nous importe pas. Il faut agir, maintenant.

Agir pour simplifier la vie des français, agir pour libérer les talents, notre jeunesse, sacrifiée par l’héritage dramatique de leurs aînés.

Agir pour redonner confiance, agir pour redonner foi en notre destin commun, agir pour que les nouvelles générations ne soient pas obligées de s’exiler pour vivre heureux.

Il faut redonner un sens à l’impôt. Refonder entièrement notre modèle fiscal qui étouffe, punit, pour le rendre juste, lisible, acceptable. Refonder entièrement notre modèle social qui n’est plus qu’une accumulation de guichets en ruine où les Français font l’aumône. Refonder notre État tentaculaire et ses vassaux qui, au lieu de protéger, brident les talents et les pillent, dans une frénésie que rien ne semble pouvoir arrêter.

Nous qui osons nous lever quand tant d’autres s’enferment dans la résignation, nous qui osons crier quand tant d’autres se taisent, nous vous le demandons, en responsabilité, avec sincérité : AGISSEZ AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD.

La cécité, l’inaction, les postures, les renoncements, les petits arrangements entre « amis » dans des cénacles cadenassés, emmènent notre pays vers le déclin, la ruine, la et la haine.

Nous refusons cette pente qui force le peuple de à n’avoir d’autres choix que l’extrémisme, la résignation ou l’exil.

imgscan contrepoints 2013-2414 manifestation 30 novembreNous appelons les Français qui refusent cette fatalité, d’où qu’ils viennent, quels qu’ils soient, à nous rejoindre le 30 novembre prochain, place du Châtelet à Paris à 15 Heures pour se rassembler pacifiquement et exprimer l’urgence que nous ressentons tous à sauver notre pays avant qu’il ne sombre.

Nous croyons encore qu’un sursaut est possible. Nous croyons que de cette révolte fiscale peut naître un réveil citoyen. Rejoignez-nous le 30 novembre pour, qu’ensemble, nous soyons entendus !

@bonnetsrouges, @lestondus, @yesweek_end, @sauvezabeilles, @lesdindons, @lesvachesalait, « les libérés de la sécu », les Arvernes, les Maquisards et autres mouvements spontanés et non partisans.

_________________________________________________________
Source(s): Contre Points, le 27.11.2013 / Relayé par Meta TV )

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire