Protestation à Madrid contre la future loi sur la sécurité


Sous le slogan "Non à la loi-muselière", plusieurs milliers de personnes ont dénoncé samedi à Madrid le nouveau projet de loi sur la sécurité en . Des incidents ont éclaté en fin de soirée, faisant plusieurs blessés légers près de la gare d'Atocha, a indiqué la police.

Le texte contesté a été adopté le 29 novembre par le gouvernement de droite. Il est dénoncé par l'opposition de gauche comme un "projet de répression citoyenne" et une atteinte à la liberté de manifester.

Cette loi prévoit notamment des amendes jusqu'à 30'000 euros (36'650 francs) en cas de participation aux manifestations non autorisées aux abords du Congrès, du Sénat ou des Assemblées régionales. Celle de samedi en faisait partie, la mairie de droite de Madrid affirmant ne pas avoir été informée dans les temps par voie légale.

"Muselière non!", "Ils ne passeront pas. Le fascisme veut museler le peuple", pouvait-on lire sur de grandes banderoles brandies par des manifestants installés devant des barrières d'un important dispositif policier bloquant l'accès au Congrès. Par la suite, certains ont défilé dans les rues entourant le Congrès au centre de la capitale espagnole.

___________________________________________________________

Source(s):News360x / YouTube / RT / ​Romandie, le 15.12.2013 / Relayé par Meta TV )

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire