Meta TV Média alternatif et indépendant

Premiers essais en vol du drone furtif Taranis

BAE Systems vient de publier une , des photos et une infographie pour célébrer le succès des essais en vol de son nouveau drone de combat furtif Taranis. L’aéronef le plus abouti jamais créé par des ingénieurs britanniques, Taranis représente l’avenir de la défense aérienne du Royaume-Uni.

BAE Systems a révélé mercredi 5 février que les tests du démonstrateur de son drone Taranis ont surpassé toutes ses attentes. Taranis, du nom du dieu Celte du ciel et du tonnerre, est un drone de combat furtif de 9 mètres d’envergure et de 4 mètres de haut. Il a été développé par BAE Systems et 250 autres entreprises pour le ministère de la Défense britannique, pour un coût total estimé de 185 millions de livres sterling (222,5 millions d’euros).

Si jusqu’à présent peu d’informations avaient filtré sur ses spécifications depuis sa présentation officielle en juillet 2010, c’est parce qu’il incarne le fleuron de l’aéronautique de défense britannique, et que le travail effectué dessus (représentant plus d’un demi-million d’heures) a aussi pour but de préparer les équipes d’ingénieurs à la création de la relève de l’Eurofighter Typhoon, qui est entré en service en 2004.

Pour célébrer le succès de ses premiers essais en vol, le géant britannique a publié quelques détails techniques ainsi qu’une .

Cliquer pour agrandir

A terme, Taranis accomplira entre autres des missions de renseignement, de surveillance continue, de marquage de cibles, de dissuasion et de frappes armées en terrain hostile.

Ci-dessous une vidéo des essais avec son décollage, vol et atterrissage.

__________________________________________________________

Source(s) : BAE Systems / YouTube / Industrie-Techno / Par JULIEN BERGOUNHOUX, le 10.02.2014

Laissez un commentaire