Ouverture d’une enquête sur le financement d’un meeting de Nicolas Sarkozy en décembre 2011


Lancée début octobre, cette enquête préliminaire fait suite à un courrier adressé l'été dernier par un militant écologiste grenoblois.

 
 
 

Une enquête a été ouverte à Paris sur le financement d'un meeting de organisé à Toulon (Var) en décembre 2011, a indiqué, lundi 27 janvier, une source proche du dossier. Lancée début octobre, cette enquête préliminaire a fait suite à un courrier adressé l'été dernier par le militant écologiste grenoblois Raymond Avrillier, qui dénonçait de possibles faits de "détournement de fonds publics" en marge de la campagne présidentielle 2012 de l'ancien chef de l'État.

Le meeting de Toulon avait déjà été épinglé par le Conseil constitutionnel en juillet 2013, lors du rejet des comptes de campagne du candidat  à la présidentielle. Les Sages estimaient que cette "réunion publique", auquel a participé en tant que chef de l'État, coûtant 155 715 euros à l'Élysée, devait en fait être considéré comme un meeting politique. Les frais inhérents à cet événement auraient donc dû figurer dans les comptes de campagne de .

Raymond Avrillier, ancien maire-adjoint de Grenoble (entre 1995 et 2001) et auteur du courrier à l'origine de cette enquête préliminaire, s'était déjà distingué fin mai 2012 par ses accusations visant Nicolas Sarkozy. Il pointait notamment du doigt les sondages commandés par l'Élysée entre 2007 et 2012, pour un montant de 9,4 millions d'euros, et qui, selon Raymond Avrillier, auraient davantage servi au candidat Sarkozy qu'au président.

__________________________________________________________

Source(s): Francetv info avec AFP, le 27.01.2014 / Relayé par Meta TV )

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire