« Comment on se fiche de vous. La preuve en images !! » L’édito de Charles SANNAT

Il y a une éternité, à savoir seulement quelques jours quand on y repense bien, j’écrivais l’édito du jour et je titrais : « Comment on se fiche de vous. La preuve en images par les paradis fiscaux !! »

C’était le 6 décembre 2017 ! Oui, juste avant les fêtes de Noël.

Souvenez-vous ce que j’écrivais, et je ne résiste pas au plaisir de me citer moi-même, non par égocentrisme, mais bien pour vous montrer et démontrer à quel point en réalité ce système est devenu tellement prévisible.

“Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

On se fiche de nous. Je sais, ce n’est pas un scoop, ni une nouveauté, mais c’est toujours avec une certaine forme de délectation intellectuelle que j’aime bien prendre le temps de pointer, au-delà des absurdités du système, les mensonges éhontés auxquels nous sommes priés de croire et que des médias aux ordres (qui sont à peu près tous devenus la propriété de grandes multinationales) n’oseront jamais signaler à votre auguste sagacité.

Par exemple, cette histoire de paradis fiscal est assez marrante, voire cocasse.

À chaque fois que le système se fait avoir sur ses dérives fiscales, qui sont tout de même juste totalement organisées par nos dirigeants avec leur complicité la plus totale, il faut faire quelque chose pour donner quelques gages et quelques miettes de bonne conscience aux petits peuples que nous sommes tous.

Et à chaque fois, l’os qui nous est jeté et que nous rongeons collectivement est identique. C’est le même os.

Exactement le même.

Et tout le monde fait semblant de s’extasier en criant waouh, le beau nonos tout neuf !

L’os à ronger c’est la liste noire des paradis fiscaux…” Source ici pour revoir cette perle d’édito avec en prime toutes les photos qui montrent à quel point on se fiche de nous, depuis longtemps d’ailleurs…

Le 17 janvier 2018, l’ commence le processus de suppression de la liste noire d’avant les vacances !!

Voici ce que nous apprend cet article du magazine Challenges qui cite une dépêche de l’agence Reuters :

“L’ souhaite retirer huit pays de sa liste noire des paradis fiscaux qui compte actuellement 17 “juridictions”, montre un document que Reuters a pu consulter lundi.

Ces “juridictions” (Panama, , Émirats arabes unis, , Mongolie, Macao, Grenade et Barbade) ont garanti qu’elles allaient modifier leur législation fiscale, explique ce document.”

Donc avant les vacances et les fêtes, la pression populaire poussait à faire semblant d’agir, on a fait semblant d’agir, et l’ a créé une liste bidon qui n’aura duré “QUE” une trentaine de jours, le temps que le petit peuple tourne le dos et que la pression médiatique retombe.

Bref, rien de neuf, et je peux vous annoncer que sur l’année 2018, nous aurons un autre lié à des paradis fiscaux et sans doute une autre liste qui sera toute aussi bidon.

Toute notre société fonctionne désormais sur ce modèle de mensonges et de fausses actions.

Si l’on vous parle beaucoup des “”, on oublie trop souvent de vous montrer, de vous démontrer et de vous démonter les “fake acts”, ces fausses actions qui font croire mais ne sont que des artifices de communication pour apaiser le temps d’oublier.

Ne soyez pas dupes. Les mensonges du système économique sont justes énormes et monumentaux, et ils sont perpétrés à votre détriment.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Article écrit par Eric Verhaeghe pour Insolentiae

 

Source : Économie Matin

Laissez un commentaire