« L’insurrection est arrivée » : clash à propos du barrage de Sivens sur le plateau de « Ce soir ou jamais »   Mise à jour récente !


« Si on veut lutter conséquemment, aujourd’hui en France, on meurt ». Invité de l’émission Ce soir ou jamais, vendredi 31 octobre, le militant d’extrême gauche Mathieu Burnel a accusé la classe politique de soutenir la gendarmerie après la mort du militant écologiste Rémi Fraisse.

Au passage, Mathieu Burnel attaque frontalement la députée européenne Corinne Lepage et la porte-parole du PS Juliette Meadel, elles aussi invitées de Frédéric Taddeï : « J’ai l’impression que vous habitez sur une autre planète et que vous ne comprenez à peu près rien à la jeunesse Notre génération trouve plus de sens à s’affronter avec la police lorsque celle-ci nous jette du gaz lacrymogène, qu’à croire une seule seconde que Corinne Lepage, le PS ou je ne sais quel réac va nous sortir de là. »

« Tenir en respect la police »

Abordant les manifestations prévues en France en hommage à Rémi Fraisse et en soutien aux opposants au barrage de Sivens, le jeune homme invite les participants à « tenir en respect la police, à la tenir à distance par des moyens adéquats ». Interrogé par Corinne Lepage sur ces moyens, il refuse d’en dire plus. « Monsieur fait sa crise d’adolescence » raille alors l’écrivain Pascal Bruckner, également présent sur le plateau et avec qui l’échange s’est envenimé.

Co-inculpé dans l’affaire de Tarnac, Mathieu Burnel est soupçonné de faire partie du Comité invisible qui signait, en 2007, l’essai politique L’insurrection qui vient« Aujourd’hui en repensant à ce titre, on peut dire que l’insurrection est arrivée », conclut-il sur le plateau de l’émission.


 
__________________________________________________________

Source : Francetv info, le 01.11.2014

Partagez Meta TV sur :

Autres articles Meta TV

Laissez un commentaire