L’ex-président sud-africain Nelson Mandela est mort


Le président sud-africain Jacob Zuma a annoncé ce soir la mort de à 95 ans. Le héros de la lutte anti-apartheid s'est éteint "paisiblement" dans sa maison de Johannesburg, a-t-il déclaré en direct à la télévision publique. "Notre Nation a perdu son fils le plus grand", a déclaré Jacob Zuma, annonçant des funérailles nationales. Les drapeaux sud-africains seront en berne dans tout le pays à partir de demain matin. Le président a appelé ses concitoyens à la "dignité et à ce respect que Madiba (le surnom de Mandela) incarnait lui-même." "Exprimons la profonde gratitude pour une vie vécue au service des gens de ce pays et de la cause de l'humanité", a-t-il enchaîné. "C'est un moment de profond chagrin (…) Nous t'aimerons toujours Madiba". 

, qui fut le premier président noir de son pays de 1994 à 1999, a été hospitalisé du 8 juin au 1er septembre pour une rechute d'une infection pulmonaire et probablement d'autres complications. Plusieurs membres de sa famille ou proches s'étaient rendus à son domicile de Johannesburg, où l'ancien président était en soins intensifs. La raison de ces allées-venues plus nombreuses que d'habitude n'avait pas été communiquée mais elles intervenaient deux jours après que Makaziwe, l'aînée des enfants de Mandela encore vie, avait indiqué pour la première fois que le héros de la lutte anti-apartheid était "sur son lit de mort" bien que toujours combatif.

"Une grande lumière s'est éteinte", pour David Cameron

Leader du combat des Noirs contre la ségrégation de l'apartheid, a passé 27 ans de sa vie en détention. Libéré en 1990, le plus célèbre prisonnier du monde devint quatre ans plus tard le premier président noir démocratiquement élu de son pays (1994-1999). Il s'était retiré dès la fin de son mandat, pour se consacrer à la protection de l'enfance et à la lutte contre le sida, fléau de l'. L'ex-président avait été récompensé du prix Nobel de la paix en 1993.

Les premières réactions sont vite tombées ce soir, comme celle du premier ministre britannique David Cameron:

Le président américain devait s'exprimer dans la soirée.

________________________________________________________
Source(s): Le Figaro, le 05.12.2013 / Relayé par Meta TV )

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire