Les États de Visegrad prêts à quitter l’UE


Friedrich Wolf, médecin naturopathe, écrivain et dramaturge allemand a dit : « Il n’y a pas de plus grand crime que de ne pas vouloir lutter là où il faut lutter. »
A l’époque actuelle, il aurait probablement dit : « Il n’y a pas de plus grand crime que de ne pas apporter la contre voix au peuple là où il faut l’apporter. »
Et voici une de ces contre voix qui va à l’encontre de l’euphorie de l’ commune :
Dans les États de Visegrad, un groupe d’États d’ centrale composé de la Hongrie, la , la République Tchèque et la Slovaquie, règne de plus en plus une ambiance de démission de l’UE. La raison est que Bruxelles est entré en conflit avec ces États parce qu’ils ne veulent plus, ou plutôt ne peuvent plus respecter les quotas minimaux d’accueil de réfugiés.
Il n’y a pas un seul point de vue sur le sujet de la « Démocratie à l’UE », ainsi que le montrent par exemple les émissions suivantes :
https://www.kla.tv/7614- https://www.kla.tv/10941https://www.kla.tv/10942

de enm.

Sources / Liens :

+++ Norweger wollen nicht mehr in die EU +++

 

10 raisons qui imposent de quitter l’.

 Pontarlier, 6 Avril 2013.
“Dix raisons qui imposent de sortir de l’”, une de , président de l’ ( Union Populaire Républicaine )

L’ sécuritaire –

Une inédite de au sujet des dérives sécuritaires de l’ et leur origine américaine.

 
 

Lire aussi :

Brexit : ces 8 pays qui comme le Royaume-Uni pourraient quitter l’Union européenne

 

Sources : kla.tv / Union Populaire Républicaine Officiel

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire