Les dernières infos de la soirée


– Les premières manifestations contre l’intervention militaire
– Londres indique qu’il n’y aura pas d’action militaire avant les résultats du rapport de l’

Chronologie n°4 du mardi 28 août 2013 :

22h20 – Dans un communiqué du gouvernement allemand, la chancelière et le premier ministre britannique espèrent que le Conseil de sécurité de l’ s’accordera sur la marche à suivre en Syrie. Ils ont convenu que la Syrie “ne peut pas rester impuni”.

21h52 – Le personnel des Nations Unies peut être évacué de la Syrie avant la fin de la semaine en vue des éventuelles opérations militaires par les pays occidentaux, à déclaré une source au sein du Secrétariat de l’ à l’agence Itar-Tass. Selon la source, “presque pas de” représentants de l’ resteront en Syrie à la fin de cette semaine. Toutefois, ces mesures ne concernent pas les soldats de la paix des Nations Unies dans le plateau du Golan, a t-il ajouté.

21h42 – Plusieurs centaines de personnes ont manifesté contre une éventuelle intervention militaire en Syrie devant Downing Street à Londres. A l’appel de Stop the War, les manifestants ont exigé que le gouvernement britannique mettre un terme à la préparation d’une attaque contre la Syrie.

21h23 – Les ministres des Affaires étrangères des pays de la Ligue arabe adopteront lors d’une réunion la semaine prochaine au Caire une résolution condamnant le président syrien Bachar al Assad comme responsable des attaques chimiques commises le 21 août à Damas.
Les représentants permanents auprès de la Ligue ont déjà explicitement condamné le régime d’Assad mardi pour les attaques qui ont fait plusieurs centaines de morts civils. La résolution, soutenue par l’ et le , devrait être adoptée lors de la réunion des ministres les 2 et 3 septembre au Caire.
L’Irak et le , ainsi que l’Algérie probablement, devraient soit s’opposer à la mesure, soit s’abstenir suivant leur position antérieure sur cette question.

21h15 – Le président russe Vladimir Poutine et son homologue iranien Hassan Rohani ont convenu que l’usage d’armes chimiques était inacceptable mais ont exprimé leur opposition commune à une intervention militaire en Syrie, a annoncé le Kremlin.
“Les deux partis considèrent que l’usage d’armes chimiques par qui que ce soit est intolérable”, indique un communiqué des services de la présidence russe après un entretien téléphonique entre Poutine et Rohani.
“Prenant en compte les appels formulés en faveur d’une intervention militaire extérieure dans le conflit syrien, ils ont insisté sur la nécessité de s’engager sur la voie d’une résolution par des moyens politiques et diplomatiques exclusivement”, ajoute le texte.

21h13 – Le Premier ministre britannique et le président français François Hollande ont eu un nouvel entretien téléphonique pour évoquer le “refus russe et semble-t-il chinois” d’adopter une résolution britannique justifiant une frappe en Syrie, selon l’entourage de Hollande.
a appelé le président de la République”, tous deux “recherchant la possibilité de présenter une résolution au Conseil de sécurité”, a-t-on déclaré de même source en début de soirée. “Celle-ci se heurte à un refus russe et semble-t-il chinois”, a cependant confirmé l’entourage du président Hollande.

20h39 – Les prix du pétrole new-yorkais ont terminé à leur plus haut niveau depuis mai 2011 à New York, attisés par la crainte des répercussions sur l’ensemble du Moyen-Orient d’une éventuelle intervention internationale en Syrie.
Le baril de “light sweet crude” (WTI) pour livraison en octobre, qui avait déjà grimpé la veille de plus de trois dollars, s’est adjugé 1,09 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s’établir à 110,10 dollars.

20h38 – Le gouvernement britannique ne va pas lancer d’action militaire en Syrie avant d’avoir eu connaissance des résultats des experts de l’ONU qui enquêtent sur place sur une attaque présumée aux armes chimiques, selon une motion qui doit être soumise demain au Parlement.
“Le secrétaire général de l’ONU doit pouvoir s’adresser au Conseil de sécurité immédiatement après la fin de la mission de l’équipe”, indique le texte, ajoutant que “le Conseil de sécurité des Nations unies doit avoir l’opportunité d’avoir ce compte-rendu et tous les efforts doivent être faits pour obtenir une résolution du Conseil de sécurité soutenant une action militaire avant qu’une telle action ne soit prise”.

20h30 – L’ambassadeur syrien à l’ONU Bachar Jaafari affirme que des dizaines de soldats syriens avaient inhalé des gaz toxiques et a demandé à l’ONU d’enquêter sur ces nouveaux incidents «odieux». Jaafari a demandé au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon de prolonger la mission de l’équipe d’experts de l’ONU, qui est actuellement en Syrie pour enquêter sur une attaque chimique présumée de la part des forces syriennes près de Damas datant du 21 août. Selon l’ambassadeur, «des dizaines» de soldats syriens ont été soignés dans les hôpitaux après des incidents survenus les 22, 24 et 25 août dans les faubourgs de Damas. Il n’a pas fourni davantage de détails.

20h26 – “Le véto russe ne doit pas protéger la Syrie”, déclare Washington.
“Nous pensons que le régime syrien ne devrait pas avoir la possibilité de s’abriter derrière le fait que les Russes continuent d’empêcher à l’Onu une action en Syrie et nous allons prendre notre décision sur la mise en oeuvre d’une action appropriée”, a déclaré Marie Harf, porte-parole adjoint du département d’Etat.
La Russie et la Chine ont opposé leur veto à trois résolutions présentées par les Occidentaux et visant à imposer des sanctions contre les autorités de Damas depuis le début de l’insurrection en Syrie.
Marie Harf a noté que cette situation de blocage posait la question de savoir si le Conseil de sécurité était le lieu adéquat pour régler le conflit qui a commencé en mars 2011.

20h15 – Une large partie de l’opinion française (59%) ne souhaite pas que la France s’engage militairement en Syrie. Cette initiative ne serait approuvée que par 55 % des Français et uniquement si Paris n’y participe pas. Ce décalage – traduisant la grande circonspection des Français vis-à-vis des préparatifs en cours – est l’un des enseignements du sondage Ifop pour Le Figaro.
Lien vers le sondage: http://www.lefigaro.fr/international/2013/08/28/01003-20130828ARTFIG00491-les-francais-sont-mitiges-vis-a-vis-d-une-intervention-militaire.php

20h00 – “Selon plusieurs témoignages, ce sont les rebelles syriens qui se sont servis de gaz sarin, un agent neurotoxique interdit par le droit international”, a déclaré la magistrate Carla Del Ponte à la télévision.
« La commission d’experts n’a trouvé aucune preuve de l’usage d’armes chimiques par l’armée syrienne », a indiqué Mme Del Ponte.
Dans le même temps, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a déclaré que les experts avaient besoin de temps afin d’établir les faits et de faire le rapport approprié.

D'autres articles Meta TV


DOC MetaTV

A propos de DOC MetaTV

Meta TV "Fédération libre des médias alternatifs et indépendants". C'était le slogan à la fondation de Meta TV, avec beaucoup d'autres médias alternatifs du web. L'idée d'une fédération ne devait pas être la bonne méthode, mais une synergie serait sûrement une excellente chose. DOC

Laissez un commentaire