Le gros fail des nouveaux F-35 de l’armée américaine

Le  a rappelé toute sa troupe de F-35 à cause d'une fuite sur un moteur. Ce genre de chose arrive à une fréquence raisonnable, c'est la septième fois que la totalité de la flotte est rappelée à terre. Le hic, c'est que le joujou doit faire son grand début à l'international le 4 Juillet. 
 
 

A dire vrai, c’est assez embarrassant pour l’armée, et pour ne pas le mentionner, le fabricant de jets Lockheed Martin, l’incident a affecté un des nouveaux F-35B Joint Strike Fighters, censé être le premier jet F-35 apte au combat (faîtes l’amour, pas la guerre, qu’ils disaient…). Force est de constater qu’il ne semble pas particulièrement prêt audit  combat.

Ce programme semble voué à l’échec. Non seulement le prix total se monte en centaines de milliards de dollars de plus que prévu, mais la date de livraison des premiers jets a été repoussée de plus d’un an.

Certains estiment que le F-35 coûtera jusqu’à 40 000 dollars de l’heure pour fonctionner, enfin… S’il fonctionne. Qu’il s’agisse d’une fuite d’huile, d’un moteur fissuré, ou de logiciels brumeux, le F-35 a un besoin constant d’attention.

L’armée doit donc inspecter 104 jets. Au boulot !


Le gros fail des nouveaux F-35 par chroniques2geeks

__________________________________________________________

Source : Gizmodo / Par Flo, le 18.06.2014

Laissez un commentaire

Commentaire sur “Le gros fail des nouveaux F-35 de l’armée américaine”

  • Xavier