L’attaque chimique sous faux drapeau avait été annoncée dès Janvier 2013 par le Mail Online


Comme pour toutes les grandes manipulations illuminaties et sous faux drapeaux de ces dernières années (viols et meurtres massifs en , Bébés éprouvettes prétendument égorgés au Koweit, aux Etats-Unis, attaques à l’anthrax qui suivirent, de Madrid, fiole d’armes présentant les armes de destruction massive irakiennes à l’, de Londres en 2005, de Toulouse, de Boston, etc.), l’affaire de l’attaque chimique à Damas a été rapidement débunkée et la Vérité rétablie grâce à la perspicacité du Mouvement pour la Vérité sur .

Le 26 Janvier 2013, le journal britannique de référence Mail Online publiait une fuite informant que les Etats-Unis avaient accepté de soutenir un plan visant à lancer une attaque chimique en et à l’imputer sur le régime du Président Assad !

Cette révélation explosive ne fut publiée que pendant un temps inférieur à 24h, une main invisible ayant rapidement déprogrammé et effacé du Mail Online cet article de première importance, sans explication !

Le Mail Online fut alors poursuivi en et condamné lourdement à verser 110.000 Livres (plus de 150;000 Euros) à la Société Britam Defence, spécialisée dans les opérations militaires et de sécurité, et à publier un erratum dénonçant l’information qu’il avait publiée en Janvier 2013 sur les attaques chimiques programmées en .

Le journal rapportait en effet le 26 Juin 2013 le compte-rendu suivant :

<< The Daily Mail s’est excusé et a payé 110.000 £ dans un accord avec une firme londonienne de défense (NDLR : Contractuel privé) que le journal avait faussement reliée avec un complot allégué d’armes chimiques en .

Britam Defence Limited se plaignait qu’un article du site web du Daily Mal ait accusé faussement 2 cadres de conspirer dans un complot illégal et néfaste au Moyen Orient contre une «récompense financière énorme».

L’article citait un e-mail supposément échangé entre les 2 responsables de la compagnie qui affirmait montrer que Britam Defence avait conclu un accord pour pourvoir Homs avec des armes chimiques afin de les utiliser lors d’une attaque. Mais cependant les e-mails se sont avérés des faux.>>

L’une des fuites originales qui avait conduit à cette histoire brève et vite supprimée du site web du Daily Mail provenait d’une fuite de Britam Defence, qui détaillait ce complot présumé et qui était censé avoir reçu le feu vert des Etats-Unis et le financement par le Qatar.

Bien qu’un accord financier ait été trouvé concernant l’évocation des noms des 2 cadres britanniques de la Société dans l’article du Mail Online, il est difficile de prouver que le complot lui-même n’a pas été réellement fomenté, et au-delà cette affaire met en lumière les problèmes des liens entre les cabinets secrets des gouvernements et les contracteurs privés tant aux Etats-Unis qu’en Grande Bretagne.

L’AVIS DE MOUVIDA.COM

Avec ce que nous venons d’observer cette semaine en Syrie (vidéos des attaques postées sur le net la veille du jour officiel de l’attaque chimique, accusations sans preuves par les élites néo-mondialistes et leurs relais politico-médiatiques très pressés de bombarder), cette affaire rapidement étouffée recoupe parfaitement le scénario probable :

L’information du Figaro stipulant quelques jours avant l’attaque que des commandos spéciaux de 300 combattants djihadistes formés par les anglo-israéliens en Jordanie et financés par le Qatar avaient infiltré les frontières syriennes renforce bien évidemment cette hypothèse du complot sioniste orchestrant une nouvelle attaque sous faux drapeau.

Bien évidemment, cette information explosive n’a été reprise par AUCUN grand média aligné ni aucun site pseudo-alternatif.

____________________________________________________________________________________________________________
- – FM

(Sources: mouvida.com et globalresearch.ca))
Lien : http://mouvida.com/lattaque-chimique-sous-faux-drapeau-perpetree-en-syrie-avait-ete-annoncee-des-janvier-2013-par-le-mail-online/
Lien : http://www.globalresearch.ca/us-backed-plan-to-launch-chemical-weapon-attack-on-syria-and-blame-it-on-assad-government/5346907
Lien : http://www.theguardian.com/media/2013/jun/26/daily-mail-syrian-chemical-weapons-libel

D'autres articles


DOC MetaTV

A propos de DOC MetaTV

Meta TV "Fédération libre des médias alternatifs et indépendants". C'était le slogan à la fondation de Meta TV, avec beaucoup d'autres médias alternatifs du web. L'idée d'une fédération ne devait pas être la bonne méthode, mais une synergie serait sûrement une excellente chose. DOC

Laissez un commentaire