La passagère Alic Aïda, refoulée d’un vol aux États-Unis à cause de son nom ?


VOYAGE – Cette Savoyarde n'a pu embarquer pour New York avec son mari et ses deux enfants…

D'«Alic Aïda», à «Al-Qaida», il n’y a que deux lettres de différence. Mais cela peut suffire à faire de vous un visiteur indésirable sur le sol américain. Le Dauphiné raconte l’histoire de cette Française, au nom de jeune fille un peu trop évocateur, qui n’a pu embarquer mercredi matin à Genêve pour se rendre à New York avec ses deux enfants.

Rien n’indique officiellement que c’est son nom qui lui a porté préjudice. Toujours est-il qu’Alic Aïda a dû annuler ses vacances devant le refus de la compagnie Swiss Air. «J’ai d’abord cru à une blague, puis j’ai réalisé que notre voyage tombait à l’eau,» indique cette habitante de La Motte-Servolex en Savoie. «Alic Aida, Al-Quaida. Quand le jeu de mot vient des copains qui veulent nous chambrer, on est habitué, mais pas là. Et me voilà fichée comme une personne à risque», s’indigne la passagère refoulée, précisant tout de même que son nom se prononce Alitch, et est d’origine yougoslave.

__________________________________________________________

Source(s) : 20minutes, le 25.04.2014

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire