Meta TV Média alternatif et indépendant

La Coupe du Monde, c’est aussi Anonymous, du piratage massif et des conflits entre médias

Le web, la Coupe du Monde et ses dessous, vus d’une autre perspective : droits TV, hackers et .

La Coupe du Monde est en train de se dérouler, les Bleus sont quasiment qualifiés, les yeux du monde entier sont braqués sur les écrans de télévision. Mais en dehors des terrains il s’en passe de belles aussi. Voici certaines choses que vous devriez également savoir.

s’attaque à la Coupe du Monde

Si vous suivez régulièrement l’actualité, vous savez certainement que tous les Brésiliens ne vivent pas actuellement au rythme du Mondial, certains étant occupés à protester contre la pauvreté. A quelques heures du match d’ouverture de la Coupe du Monde, des manifestants avaient même rejoint les alentours de l’Arena Corinthians.

Par ailleurs, ces protestataires ont un soutien de taille : celui d’Anonymous, le groupe de Hackers qui se présente comme un justicier du web. Leur arme, c’est (comme toujours) les attaques DDoS. Selon le New York Times, le groupe aurait déjà revendiqué 100 attaques contre différents sites comme celui de l’Agência Brasileira de Inteligência (agence de renseignements), la fédération Brésilienne de football ou encore Hyundai Brazil. Et parmi les victimes, il y aurait également la police brésilienne, chez qui le groupe de hackers aurait volé des informations confidentielles qui ont été, par la suite, publiées.

Par ailleurs, Anonymous aurait aussi menacé d’attaquer les sites des sponsors de la Coupe du Monde, tels que ou encore Adidas. A suivre…

Une Coupe du Monde payante et piratée

Dans l’Hexagone, la particularité du Mondial 2014 est que pour en suivre l’intégralité, il faut payer. Pour rappel, la chaîne TF1 a décidé de garder les matchs importants pour elle et de donner l’exclusivité des autres rencontres à beIN Sport. D’ailleurs, ce dernier aurait également été ciblé par des hackers, qui dénoncent son monopole.

A la veille du coup d’envoi, la filiale d’Al Jazeera avait lancé une offre sans engagement, pour 12 euros par mois, qui permet de visionner la Coupe du Monde dans son intégralité, en live streaming. Même si les tarifs ne sont pas exorbitants, certains internautes ont décidé de ne pas souscrire à l’offre. Ceci a généré un autre problème : le .

Pour l’instant, nous n’avons pas de données chiffrées. Mais il existe de nombreux sites qui permettent de visionner la Coupe du Monde en live streaming, gratuitement mais illégalement.

Certains marchent, d’autres pas du tout. Si cela ne plait forcément pas à Bein Sport et TF1, le vrai problème est que ces sites peuvent représenter des menaces pour les internautes qui les utilisent.

Notamment, si un site pirate vous demande d’installer un logiciel ou un plug-in pour pouvoir regarder un match de Coupe du Monde, ne le faites pas. Je dirais qu’il y a 99% de chances pour que cela ne fonctionne pas et qu’à la place, vous récupériez un virus de plus dans votre ordinateur.

TF1 protège jalousement ses exclus

Toujours concernant les droits de TF1, sachez que la chaine a décidé de saisir le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel pour une affaire de «  » contre RMC. La raison en est que le 13 mai, la radio a retransmis en live et en intégral une interview de Didier Deschamps durant laquelle a été annoncée la liste des 23 joueurs sélectionnés pour la Coupe du Monde.

__________________________________________________________

Source(s) : Bits Europe1 / Presse Citron / Par Setra, le 23.06.2014

Laissez un commentaire