La Chine se prépare à une guerre rapide et décisive contre le Japon


Si un tel conflit devait éclater, on pourrait s’inquiéter sur les conséquences de celui-ci. Serait d’abord concernée la bourse japonaise relativement fragile et déjà sauvée à maintes reprises, son effondrement se répercuterait sur d’autres nations dans un effet domino. Un tel conflit serait également suivit par d’autres nations car suivant l’ampleur que cela peut prendre, les États-Unis interviendraient étant donné qu’ils sont un soutien pour ce pays depuis longtemps déjà, et si les USA entrent dans un tel conflit, alors d’autres suivront, etc… Maintenant, suivant un lieutenant à la retraite de l’armée américaine, cela ne serait au final qu’une tentative d’intimidation, la joue les gros bras, mais cela se limiterait à cela, rien de plus… À surveiller…

Le capitaine James Fannell explique que l’Armée de libération du peuple chinois mène des exercices de formation pour une éventuelle attaque sur les îles contestées dans la mer de orientale ( Senkaku en japonais, Diaoyu en chinois).

« Nous avons assisté à des manœuvres amphibies massives et interrégionale », la est en mouvement explique également Fannell. « Notre conclusion est que la nouvelle mission de l’Armée de libération du peuple s’est vu confié la préparation d’une rapide et décisive pour détruire les forces japonaises dans la mer de Chine orientale. »

« Il est à craindre que le modèle de comportement chinois en mer de Chine du Sud reflète un effort progressif de ce pays pour assurer le contrôle de la zone comprise dans la zone appelée des« neuf lignes de division » (une limite utilisée par le gouvernement chinois pour définir la souveraineté de la Chine pour une partie de la mer de Chine), malgré les objections de ses voisins.

Pendant ce temps, Ralph Peters lieutenant à la retraite de l’armée américaine, a déclaré que « les Chinois ont effectué des exercices de formation visant à intimider Taiwan durant des décennies, mais qu’ils n’ont jamais envahi cette région. « À son avis, les récents exercices chinois sont probablement une démonstration de force et «oui, une menace », mais ne signifie pas que « Pékin a vraiment l’intention d’attaquer », a t-il dit, suivant une déclaration à Fox News .

__________________________________________________________

Source(s) : Actualidad.rt, le 20.02.2014 / Traduction : Les moutons enragés 

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire