Jérusalem : Les soldats israéliens utilisent un adolescent palestinien menotté comme bouclier humain alors qu’ils tirent sur des manifestants

Ils prennent un gosse, se cachent derrière et tirent sur des manifestants, voilà comment travaillent les soldats de “l’armée la plus morale du monde” dans “la seule démocratie de la région”.

Vendredi, les soldats israéliens ont utilisé un adolescent palestinien menotté comme bouclier humain alors qu’ils tiraient sur des manifestants dans le village d’Abu Dis, en Cisjordanie occupée. La scène a été capturée et filmée par Huthifa Jamous, journaliste indépendant, qui a posté la sur sa page page Facebook : https://www.facebook.com/hutali/posts/10200971829406057

Jamous a expliqué par téléphone à The Electronic Intifada que l’incident avait eu lieu pendant une organisée en solidarité avec le gréviste de la faim Samer Issawi, dans ce village qui est adjacent à occupée.

http://www.qudsmedia.com/?p=87121
Selon le Jerusalem Media Center : les forces de l’occupation israélienne ont ouvert le feu sur les manifestants, faisant usage de gaz lacrymogènes et de balles caoutchouc acier, et les jeunes ont riposté en jetant des pierres et des bouteilles vides.

Dans la , on peut voir un groupe de soldats israéliens aller chercher un jeune Palestinien, Muhammad R., âgé de 17 ans, l’extirper de l’arrière d’un véhicule blindé, puis le forcer à marcher avec eux dans la rue. Le jeune s’avère avoir les mains liées et ses mains menottées sont maintenues au-dessus de sa tête par un soldat israélien. Tandis que les soldats forcent l’adolescent à descendre la rue en le tenant devant eux, trois soldats relèvent leurs armes et les pointent, apparemment sur des manifestants situés hors-champ. Puis les soldats s’arrêtent, et tout en exposant délibérément l’adolescent, tirent deux salves en direction des manifestants. Une autre postée par Jamous montre des jeunes en train de défendre le village contre les forces de l’occupation israélienne, avec des pierres.

Utilisation de boucliers humains : un crime de guerre israélien banal

Le fait d’utiliser n’importe quelle personne comme bouclier humain, et spécialement un prisonnier, est un crime de guerre grave , mais comme l’indique B’Tselem, les forces de l’occupation israélienne ont une longue histoire faite d’implications dans cette pratique barbare.

http://electronicintifada.net/blogs/adri-nieuwhof/israeli-soldiers-force-nine-year-old-act-human-shield
En février, “Defence for Children International – section ” a rapporté un autre cas où des soldats israéliens ont arrêté et utilisé un jeune garçon âgé de 9 ans, Mustafa Wahdan, comme bouclier humain, lors d’une près de la prison d’Ofer où sont détenus de nombreux prisonniers politiques.

http://electronicintifada.net/content/boy-used-human-shield-israeli-soldiers-speaks-out/9061
Du fait de la quasi-totale impunité dont bénéficient les soldats israéliens pour leurs crimes contre les Palestiniens, il est très rare qu’on leur demande des comptes. Dans un de ces très rares cas où une action a pu être engagée, deux soldats ont été jugés pour avoir utilisé Majid Rabah, âgé de 9 ans à l’époque des faits, comme bouclier humain lors de l’invasion de par Israël, en 2008-2009. Les soldats ont été déclarés coupables, mais ont écopé de peines symboliques.

_____________________________________________________
Source(s): TheAlaria / YouTube / Ali Abuninah / Ism-france.org / Electronic Intifada / Meta TV / Traduction : CR pour ISM

Laissez un commentaire