FLASH : le groupe de militants de l’UPR présents Place de la Bastille a été sauvagement agressé par une quinzaine de prétendus “Antifas”.


Le groupe de militants de l’ présents place de la Bastille a été sauvagement agressé par une quinzaine de prétendus « Antifas ». Plusieurs milliers de tracts et la table d’information ont été détruits.

Plusieurs militants de l’ ont été insultés et frappés. Notre ami Stevann Labbé a été violemment frappé à la tête à plusieurs reprises par un objet ressemblant à un parapluie, ce qui a provoqué une hémorragie du cuir chevelu très importante. La tête ensanglantée, il s’est rendu ensuite à l’hôpital Saint Antoine où il est actuellement au service d’urgence. Ses blessures sont bénignes.

Je suis actuellement au commissariat de police du boulevard Bourdon pour déposer plainte avec d’autres militants au nom de l’UPR pour menaces, agressions physiques, destruction de matériel militant et atteinte à la liberté d’expression et de .

Commentaire d’un militant de l’UPR

Ce sont les appels à la haine des sites

comme indymedia

qui en sont responsables,

ils devraient également être poursuivis en

__________________________________________________________________

Note de Kamel Bessa de la rédaction :

Il est à noter que personne aujourd’hui n’est capable d’identifier clairement qui sont ces prétendus “antifas” ainsi que leur source de financement.

Par contre nous pouvons constater qu’ils désignent arbitrairement comme “fascistes” tous ceux qui militent pour une sortie unilatérale, légale et pacifique de cette sacro sainte “construction européenne” .

Qu’y a-t-il de plus fasciste qu’un mouvement qui refuse de laisser s’exprimer par la d’autres mouvements sous prétexte qu’ils ne partagent  pas exactement les mêmes idées ?

__________________________________________________________

Source(s) : Upr.fr

D'autres articles

Laissez un commentaire